NOUVELLES

La haute cour d'Espagne ordonne la suspension d'une séance du Parlement catalan

Les avocats du Parlement catalan avaient également prévenu que la séance serait illégale.

05/10/2017 16:41 EDT | Actualisé 05/10/2017 16:41 EDT

La Cour constitutionnelle espagnole a ordonné la suspension temporaire d'une séance du Parlement catalan, la semaine prochaine, lors de laquelle les dirigeants régionaux devaient possiblement voter sur une déclaration d'indépendance.

L'opposition socialiste du Parlement régional, où les séparatistes bénéficient d'une courte majorité, a demandé la suspension de la séance de lundi.

Les avocats du Parlement catalan avaient également prévenu que la séance serait illégale, parce qu'on y discuterait des résultats d'un référendum précédemment suspendu par la Cour constitutionnelle.

Le référendum de dimanche, remporté par le camp des indépendantistes, a provoqué une crise politique majeure en Espagne.

Des médias espagnols affirment par ailleurs que les dirigeants de la banque Sabadell, l'une des plus grandes de la Catalogne, ont accepté de déplacer son siège social à l'extérieur de la région.

L'enregistrement du siège social sera ainsi déplacé dans la ville d'Alicante, dans l'est de l'Espagne, mais son emplacement physique demeurera à Barcelone, selon l'agence Europa Press.

Citant des sources de Sabadell, Europa Press précise que la relocalisation vise à protéger les intérêts des clients de la banque et s'assurer de demeurer dans le cadre légal de la Banque centrale européenne au moment où la Catalogne présentera une déclaration d'indépendance, s'il y a lieu.

La banque Sabadell n'a pu être jointe pour commenter.

Le titre de la banque, dont la valeur a chuté au cours des derniers jours, avait gagné plus de six pour cent à la fin de la journée, jeudi.

VOIR AUSSI: