NOUVELLES

Fusillade à Valleyfield: 6 chefs d'accusation contre Alain Castonguay

L'homme de 72 ans est soupçonné d'avoir assassiné sa conjointe Johanne Chayer.

05/10/2017 11:31 EDT | Actualisé 05/10/2017 11:31 EDT
TheaDesign via Getty Images

Alain Castonguay, un homme âgé de 72 ans, comparaît jeudi au tribunal par vidéoconférence, au Palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield, sous six chefs d'accusation, dont celui de meurtre prémédité.

M. Castonguay est soupçonné d'avoir assassiné sa conjointe, Johanne Chayer, tard mardi soir ou tôt mercredi matin dans leur résidence de la rue du Sentier dans le secteur Grande-Île, à Salaberry-de-Valleyfield.

En réponse à un appel téléphonique logé mardi vers 21h30 à la centrale 911, des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) se sont rendus à la résidence. Au cours des minutes qui ont suivi, des coups de feu auraient été tirés en leur direction par le suspect.

Alain Castonguay sera donc aussi accusé de quatre tentatives de meurtre sur des policiers. L'un d'eux, âgé de 27 ans, reposait toujours dans un état grave à l'hôpital, jeudi matin, mais il aura la vie sauve, selon ce qu'a rapporté la SQ.

Ce n'est que plusieurs heures après leur arrivée que les policiers ont découvert dans la maison le corps inerte de Mme Chayer, qui était âgée de 65 ans.

Un autre chef d'accusation d'usage d'une arme à feu dans un dessein dangereux doit être porté contre le suspect.

La comparution par vidéoconférence doit avoir lieu du poste de la SQ de Salaberry-de-Valleyfield où M. Castonguay a été placé en détention.

Entre-temps, les policiers poursuivent jeudi l'analyse des pièces recueillies la veille sur le lieu des crimes.

LIRE AUSSI:
» Une femme est tuée et un policier blessé dans une fusillade à Salaberry-de-Valleyfield