POLITIQUE

Luc Lavoie blague en disant vouloir chasser des séparatistes... puis s'excuse

«Dès que je l’ai dit, j’ai su que cela était offensant et odieux», a-t-il avoué plus tard.

04/10/2017 06:02 EDT | Actualisé 04/10/2017 13:26 EDT

Le chroniqueur Luc Lavoie y est allé de propos qui en ont choqué plusieurs et ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux, mardi, dans l'émission La Joute présentée sur les ondes de LCN.

MISE À JOUR:
» Sous enquête, Luc Lavoie est retiré des ondes de TVA à la suite de ses propos sur la «chasse aux séparatistes»

Alors qu'il évoquait des pétitions présentées mardi à l'Assemblée nationale sur la chasse aux écureuils, M. Lavoie a d'abord déclaré que «on pourrait prendre nos guns comme les Américains pis on tire les écureuils» avant d'ajouter que «en fait, moi j'aurais aimé pouvoir chasser les séparatistes, mais ça a d'l'air que c'est pas possible».

«Luc, fais pas de blague avec ça», a rapidement répliqué l'animateur Paul Larocque. Bernard Drainville, ex-ministre péquiste, n'a pas semblé trop amusé non plus.

M. Lavoie a finalement présenté des excuses en soirée. «Dès que je l'ai dit, j'ai su que cela était offensant et odieux», a-t-il écrit dans une publication Facebook.

Le mal était fait, cependant, et la vidéo reprise entre autres par le site La Clique du Plateau. Les utilisateurs de Twitter, eux, ont rapidement fait connaître leur mécontentement.

Plusieurs ont interpellé TVA ou Pierre Karl Péladeau, le grand patron souverainiste de Québecor, appelant au départ de Luc Lavoie.

La direction de TVA Nouvelles/LCN a émis un communiqué mercredi matin, affirmant que les propos tenus par M. Lavoie étaient «inacceptables». On peut aussi y lire que «les discussions, les débats et les échanges sur ses ondes doivent être tenus dans le respect des différentes convictions politiques».

La conclusion de la direction: «Luc Lavoie s'est excusé à ce sujet hier et la direction estime qu'elle ne s'attendait à rien de moins de sa part.»

L'ex-journaliste et ministre péquiste Pierre Duchesne, a rappelé à Luc Lavoie sur Twitter qu'il y avait eu la tragédie du Métropolis.

Bref, plusieurs ne se sont pas gênés pour dénoncer ses propos...

Les excuses suffiront-elles à calmer la grogne?