DIVERTISSEMENT

Les 6 films au FNC à voir absolument

Du 4 au 15 octobre, les cinéphiles auront l’occasion de voir un vaste choix de productions récentes.

04/10/2017 17:24 EDT | Actualisé 04/10/2017 17:31 EDT
Les Films Séville

Le Festival du nouveau cinéma (FNC) s'amorce mercredi avec en ouverture le très attendu et réussi Blade Runner du Québécois Denis Villeneuve. Du 4 au 15 octobre, les cinéphiles auront l'occasion de voir un vaste choix de productions récentes, dont plusieurs films acclamés à travers le monde. Suivez les choix du HuffPost Québec.

LES AFFAMÉS

Lauréat du meilleur long métrage canadien au dernier Festival de Toronto, le film de Robin Aubert met en scène des zombies assoiffés de chair fraîche et des survivants en panique. Avec à l'affiche Marc-­André Grondin, Monia Chokri et Brigitte Poupard.

120 BATTEMENTS PAR MINUTE

La nouvelle offrande de Robin Campillo (Grand prix au Festival de Cannes) est une claque sur la figure. Bouleversante, cette fresque retrace les années Act Up à travers le combat des malades du Sida face à l'insensibilité des pouvoirs publics et l'hypocrisie des laboratoires pharmaceutiques.

THE SQUARE

En racontant avec inventivité les péripéties d'un conservateur d'un musée suédois, Ruben Ostlund (Force Majeure) est repartie avec la Palme d'or au 70e Festival de Cannes. Critique acerbe sur le milieu de l'art contemporain, la satire nordique dénonce les travers de la société occidentale toujours aussi obnubilés par l'argent et la renommée.

LA MISE À MORT DU CERF SACRÉ

Si vous ne connaissez pas encore le Grec Yórgos Lánthimos, courrez vite voir sa dernière proposition. Le génial réalisateur de l'inoubliable The Lobsternous revient avec cet opus étrange inspiré d'un récit mythologique réunissant au grand écran Colin Farrell et Nicole Kidman.

WONDERSTRUCK

Todd Haynes, derrière le magnifique Carol, virevolte ici entre deux époques et deux générations dans ce long métrage hypnotique. Un film envoutant.

IN THE FADE

De nouveau, Fatih AKin frappe fort. Pour la réalisation de son premier thriller urbain, l'Allemand d'origine turque s'est inspiré par les attentats perpétrés par un groupuscule néonazi à l'encontre des immigrés. Dans le premier rôle, une Diane Kruger convaincante, visiblement en pleine possession de ses moyens.

Détails