DIVERTISSEMENT

Julia Roberts admet qu'elle était «une petite morveuse égoïste» jusqu'à ce qu'elle rencontre son mari

Le couple est marié depuis 15 ans.

04/10/2017 19:07 EDT | Actualisé 04/10/2017 19:07 EDT

Julia Roberts a jasé avec Harper's Bazaar U.K. pour le numéro du magazine de novembre. Dans l'entrevue, la gagnante d'un Oscar réfléchi à ses débuts à Hollywood, alors qu'elle était davantage concentrée sur sa carrière que sur sa réputation.

«J'étais ma propre priorité, une petite morveuse égoïste qui faisait des films» a-t-elle avoué.

Cette phase d'adolescence n'a pas duré longtemps, cependant, après sa rencontre avec son mari, le cinéaste Daniel Moder, elle a beaucoup changé.

«Quand j'ai rencontré Danny, j'ai trouvé ma personne», explique-t-elle.«Quand je pense à ce qui fait de ma vie la mienne, à ce qui fait du sens pour moi et ce qui m'apporte de la lumière, c'est lui. Tout vient de là pour moi.»

HARPER'S BAZAAR

Le couple est marié depuis 15 ans. Les tourtereaux se sont rencontrés sur le plateau du film The Mexican en 2000, alors que Roberts sortait encore avec son ex, Benjamin Bratt. Deux ans plus tard, Roberts et Moder se sont mariés, ils ont maintenant trois enfants ensemble: des jumeaux de 12 ans, Hazel et Finn, et un fils de 10 ans, Henry.

Voilà la raison pour laquelle elle a été motivée à collaborer avec Moder sur plusieurs projets de films et de télé, incluant Secret in Their Eyes, Fireflies in the Garden et The Normal Heart.

Julia Roberts affirme que travailler avec son époux est un avantage, mais également une contrainte. «C'est confortable, mais il y a aussi de la terreur, parce que la personne que je veux le plus impressionner me regarde» , affirme-t-elle.

LESTER COHEN VIA GETTY IMAGES
Julia Roberts et Daniel Moder en 2012

Dans l'entrevue, Roberts a aussi avoué être plus difficile avec les rôles qu'elle choisit, et qu'elle n'a pas travaillé sur un film depuis presque un an. Aujourd'hui, il faut un script exceptionnel et du talent devant et derrière la caméra pour que Roberts quitte son nid familial.

«Si je n'étais pas ici aujourd'hui, je serais dans la voie de covoiturage, conduisant mes enfants à l'école» explique-t-elle.

«Il faut se rappeler pourquoi on fait ce qu'on fait. Il faut cultiver ses goûts et sa prise de décision» continue-t-elle.«Je n'ai pas travaillé pendant quelques années pendant ma vingtaine, parce que je me faisais offrir des scripts et je n'étais pas sûre de leur qualité. Je me suis dit que j'étais capable de payer le loyer et que je pouvais attendre quelque chose de bon.»

Roberts, qui aura 50 ans à la fin du mois, dit que ses priorités ont complètement changé. Elle dit qu'elle est heureuse à propos de ses accomplissements, et ce, autant dans sa vie personnelle que professionnelle.

«Il y a des choses incroyables que j'ai accomplies et je serais heureuse d'en accomplir encore, bien sûr, pour impressionner mes enfants et mon mari. Mais savez-vous quoi? J'ai déjà été gâtée.»

Pour lire l'entrevue complète, rendez-vous sur le site d'Harper's Bazaar UK.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit et adapté de l'anglais.