NOUVELLES

Deux camionneurs québécois accusés de passage de clandestins à la frontière

Pendant l’examen du camion, les agents des services frontaliers ont découvert onze ressortissants étrangers qui se cachaient.

04/10/2017 13:37 EDT | Actualisé 04/10/2017 13:39 EDT
PA Wire/PA Images

Deux camionneurs québécois font face à plusieurs accusations après avoir apparemment tenté de faire entrer 11 personnes au Canada depuis les États-Unis.

L'Agence des services frontaliers du Canada précise que les camionneurs ont été arrêtés au pont Ambassador, en Ontario, avec un chargement de fruits et légumes.

Selon l'agence, les hommes ont éveillé des soupçons lorsqu'ils n'ont rien déclaré d'autres que leur expédition commerciale, malgré le fait qu'ils aient été hors du pays pendant une semaine.

Pendant l'examen du camion, les agents des services frontaliers ont découvert onze ressortissants étrangers qui se cachaient derrière un rideau dans la couchette du camion.

Les 11 personnes se sont ensuite fait refuser l'entrée au Canada et ont été renvoyées aux États-Unis.

Les deux hommes, Paul Ngoue-Ngameleu, 42 ans, et Henadez Makia Mbeh, 50 ans, ont été accusés de 23 chefs chacun en vertu de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés.