NOUVELLES

Tuerie de Las Vegas: l'édito engagé du New York Times contre les armes à feu se passe de mots

Depuis l'attaque d'Orlando les États-Unis n'ont pas connu six jours de suite sans tuerie de masse.

03/10/2017 13:57 EDT | Actualisé 03/10/2017 17:06 EDT

"477 jours. 521 tueries de masse. Zéro action du congrès." C'est le tire de l'édito très engagé du New York Times contre les armes à feu, publié deux jours après l'attaque de Las Vegas qui a fait 59 morts et des centaines de blessés, devenant ainsi la pire tuerie de l'histoire contemporaine des États-Unis.

L'article du quotidien américain se résume -quasi exclusivement- à un calendrier sur lequel certaines cases des jours de l'année ont été grisées. Elles représentent chaque fusillade ayant éclaté aux États-Unis depuis la tuerie d'Orlando. Le 12 juin 2016, un homme avait abattu 49 personnes dans une boîte de nuit gay de la ville.

Selon le décompte du New York Times, depuis l'attaque d'Orlando le pays n'a pas connu six jours de suite sans tuerie de masse. Des chiffres qui interpellent et qui poussent le quotidien à fustiger l'inaction des responsables politique au sujet de la vente des armes à feu. Un débat qui devrait rapidement se poser à nouveau, au lendemain de la fusillade la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.