POLITIQUE

Le maire Coderre promet un complexe sportif à Lachine

Avec, entre autres, une piscine de 50 mètres.

03/10/2017 11:04 EDT | Actualisé 03/10/2017 13:25 EDT
Olivier Robichaud

Le maire de Montréal, Denis Coderre, ferait construire un nouveau complexe sportif de 50 M$ à Lachine s'il est réélu. Un projet caressé depuis longtemps par le maire d'arrondissement, Claude Dauphin.

Le nouveau complexe comprendrait notamment des gymnases doubles ainsi qu'une piscine de 50 mètres.

«En ce moment, nos athlètes doivent emprunter les installations de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys et du Collège Sainte-Anne, mais celles-ci ne suffisent plus à la demande», souligne Nicole Ménard, candidate à la mairie d'arrondissement pour Équipe Denis Coderre.

Selon M. Coderre, le complexe viendrait régler une «iniquité territoriale» en matière de sport dans la partie ouest de la ville.

«Il y a une réalité où on a besoin de grandes infrastructures sportives. On vient d'acheter le complexe sportif Marie-Victorin [NDLR: dans Montréal-Nord], il y a aussi le complexe de soccer sur Papineau. Ici, il y a un manque», affirme-t-il.

Le maire de Lachine, Claude Dauphin, avait promis un complexe sportif lors de la campagne électorale 2013. Selon un reportage de l'hebdomadaire local Le Messager, l'arrondissement n'avait produit aucun plan et réservé aucun terrain à cet effet en novembre 2016.

M. Dauphin n'était pas disponible pour commenter l'annonce de M. Coderre mardi matin.

Questionné à savoir pourquoi le projet avancerait plus vite maintenant, le maire répond que le complexe fait maintenant partie de ses engagements.

«Est-ce que j'ai promis quelque chose en 2013? Non», souligne-t-il.

M. Coderre et Mme Ménard privilégient le site situé derrière l'école secondaire Dalbé-Viau. L'endroit accueille présentement un terrain de baseball et un terrain de football.

En 2016, M. Dauphin parlait plutôt d'un site dans le secteur Lachine-Est, connu pour un projet de développement hautement controversé à cause de la présence de sols contaminés.