POLITIQUE

Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé iront prêcher l'indépendance dans les régions du Québec

Le parti veut ainsi «élargir le camp des convaincus».

02/10/2017 10:48 EDT | Actualisé 02/10/2017 10:48 EDT
THE CANADIAN PRESS

Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé prendront leur bâton de pèlerin au cours des deux prochains mois pour prêcher l'indépendance dans les cégeps et universités des régions.

Cette tournée se fait «dans un contexte préélectoral pour montrer que Québec solidaire (QS) est sérieux dans sa volonté de faire avancer l'indépendance», selon ce qu'a expliqué M. Nadeau-Dubois, qui a en vue le scrutin général d'octobre 2018.

QS n'a pas informé ses autres partenaires du camp souverainiste regroupés dans OUI-Québec (Organisations unies pour l'indépendance), comme Option nationale ou le Parti québécois.

Incidemment, OUI-Québec mène aussi actuellement une grande tournée de consultation panquébécoise sur l'assemblée constituante, une étape clé dans le processus d'accession à la souveraineté.

QS, qui n'adhère pas à la feuille de route convenue entre les autres membres de OUI-Québec, prône toutefois aussi l'assemblée constituante pour accéder à l'indépendance.

Dans une entrevue avec La Presse canadienne, M. Nadeau-Dubois a dit voir dans cette éventuelle assemblée élue une occasion de mobiliser et de susciter l'enthousiasme en faveur de l'indépendance.

Les assemblées de QS auront lieu le soir dans les établissements d'enseignement et tous y seront invités, mais le public cible sera les jeunes, a affirmé M. Nadeau-Dubois.

Le parti veut ainsi «élargir le camp des convaincus», a-t-il ajouté, car le député admet que les Québécois parlent moins d'indépendance qu'autrefois.

Les assemblées porteront sur différents thèmes, notamment les inégalités sociales et la crise écologique.

Les premiers rendez-vous prévus par QS auront lieu à Rimouski les 20, 21 et 22 octobre. M. Nadeau-Dubois n'était pas en mesure de fournir l'ensemble des lieux et des dates à venir.