NOUVELLES

Attaque à Edmonton: le suspect est un Somalien en attente de statut de réfugié

Une plainte avait été déposée contre lui en 2015.

02/10/2017 05:35 EDT | Actualisé 02/10/2017 05:35 EDT

L'homme suspecté d'avoir perpétré samedi soir à Edmonton deux attaques, dont une à l'arme blanche sur un policier, est un Somalien, toujours sous le statut de demandeur d'asile, a annoncé dimanche la police fédérale.

L'homme de 30 ans, identifié par les médias locaux comme Abdulahi Hasan Sharif, était connu des services de renseignement sans aucune charge déposée contre lui jusqu'ici.

Le suspect "est un Somalien qui est dans un processus de demande de statut de réfugié", a indiqué Marlin Degrand, commissaire adjoint de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

"Nous pouvons confirmer le dépôt d'une plainte en 2015" contre cet individu, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse télévisée.

Sans confirmer le nom du suspect, l'enquêteur a indiqué qu'il avait été entendu par les services de renseignement en 2015 dans le cadre d'une enquête sur des menaces d'attaques par des personnes radicalisées aux idées jihadistes.

Après ces interrogatoires en 2015, "il n'y avait pas de preuve suffisante pour le poursuivre avec des accusations de terrorisme", a déclaré le commissaire adjoint.

A l'époque "le suspect n'a pas été considéré comme une menace pour le Canada", a ajouté ce policier.

Samedi soir, le suspect a fauché un policier avec sa voiture avant de lui porter plusieurs coups de couteau. Puis, à bord d'une camionnette louée, il a fauché quatre piétons avant d'être intercepté par la police.

Deux des cinq blessés sont toujours hospitalisés. Le policier présente des entailles au visage mais est sorti de l'hôpital dimanche après-midi, a indiqué Rod Knecht, chef d ela police d'Edmonton.

Attaque terroriste à Edmonton