POLITIQUE

Attaque à Edmonton: Justin Trudeau «extrêmement préoccupé et indigné»

«Nous ne pouvons pas laisser, et nous ne laisserons pas, l'extrémisme violent prendre racine.»

01/10/2017 11:01 EDT | Actualisé 01/10/2017 11:08 EDT
Wolfgang Rattay / Reuters

Le premier ministre Justin Trudeau s'est déclaré dimanche «extrêmement préoccupé et indigné» par les attaques dans la nuit à Edmonton dans lesquelles un policier et quatre piétons ont été blessés dans deux incidents séparés commis par le même suspect.

«Nous ne pouvons pas laisser, et nous ne laisserons pas, l'extrémisme violent prendre racine» parmi les populations, a déclaré le chef du gouvernement canadien.

«Je suis extrêmement préoccupé et indigné par cette tragédie», a-t-il poursuivi en parlant d'«un attentat terroriste» visant «un policier (...) et d'autres personnes innocentes, qui étaient venues encourager leur équipe de football».

La police canadienne a ouvert une enquête pour «acte de terrorisme» après l'agression au couteau d'un policier par un individu qui a ensuite renversé et blessé avec un véhicule quatre autres personnes dans la nuit de samedi à dimanche à Edmonton.

«Nous savons que le Canada tire sa force de notre diversité, et nous ne nous laisserons pas intimider par ceux qui cherchent à nous diviser ou à promouvoir la peur», a ajouté Justin Trudeau.

«Les premiers rapports indiquent qu'il s'agit d'un autre exemple de la haine contre laquelle nous devons demeurer vigilants», a dit le premier ministre qui a remercié les premiers secours et la police.

«Chaque jour, les policiers s'exposent à des risques importants pour nous, et cet attentat nous rappelle durement les sacrifices auxquels ils consentent pour le bien de la population», a-t-il conclu.

VOIR AUSSI :