NOUVELLES

Les résidents de CHSLD peuvent continuer de fumer dans les fumoirs existants

Un CIUSSS prévoyait fermer les fumoirs, mais...

30/09/2017 08:16 EDT | Actualisé 30/09/2017 08:16 EDT
Getty Images

Les résidants des Centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) pourront continuer à fumer la cigarette dans les fumoirs des établissements.

Dans un courriel envoyé à tous les directeurs généraux du réseau de la santé dont La Presse a obtenu copie, le sous-ministre de la Santé et des Services sociaux, Michel Fontaine, confirme que le gouvernement n'a pas l'intention d'interdire aux résidants de fumer dans les CHSLD.

Rappelons qu'une controverse a éclaté la semaine dernière dans la région de Québec, alors que le CIUSSS de la Capitale-Nationale prévoyait adopter un nouveau règlement pour fermer les fumoirs dans ses établissements d'ici 2020 en plus d'interdire à ses résidants de fumer à l'extérieur en 2022.

Le ministère a donc senti le besoin de clarifier la situation. Cette activité devra toutefois se faire en toute sécurité pour éviter les incendies et en tout respect des autres résidants et du personnel qui ne veulent pas inhaler de fumée, a précisé le sous-ministre Fontaine dans ses directives aux CHSLD.

M. Fontaine rappelle que les orientations ministérielles mentionnent qu'"un fumoir répondant aux normes de ventilation, bien qu'il ne soit pas une solution parfaite, constitue une solution temporaire pour accommoder les personnes hébergées en CHSLD jusqu'à la décroissance complète du taux de tabagisme dans ces milieux de vie".

Voir aussi: