BIEN-ÊTRE

Une ancienne employée de Lush poursuit la compagnie pour discrimination raciale

Lush est dans l'eau chaude.

29/09/2017 13:11 EDT | Actualisé 29/09/2017 13:21 EDT
Neil Hall / Reuters

Mercedez Gonzalez, une Mexicano-Américaine de 27 ans, était à l'emploi de la compagnie Lush à Londres en tant que massothérapeute. Elle poursuit maintenant la compagnie pour discrimination raciale.

Dans une entrevue avec Broadly, elle explique qu'elle était une des deux femmes de couleur à sa formation de massothérapie. La formation allait bien, mais Gonzalez réalisait que les employés blancs bénéficiaient d'un meilleur support.

Ceci dit, après sa deuxième semaine de formation, Mercedez Gonzalez et l'autre employée de couleur se sont fait dire que leur formation était terminée parce qu'elles n'avançaient pas assez rapidement.

Pourtant, Mercedez a affirmé qu'une massothérapeute blanche, Olivia Lee, a pu terminer sa formation et garder son emploi bien qu'elle eut reçu des commentaires négatifs.

De plus, parce qu'elle a été rejetée de sa formation en massothérapie, Gonzalez n'a pas passé l'examen de massage et a été renvoyée le surlendemain.

Elle a abordé le sujet avec la gérante de Lush, disant qu'elle s'était sentie rejetée à cause de son ethnie et de sa forme corporelle.

Cette semaine, Mercedez se rendait au tribunal du travail de Londres pour se défendre. Elle a même organisé une campagne de financement participatif pour payer ses frais d'avocats.