NOUVELLES

Une femme sortie de force d'un vol de Southwest Airlines

Voilà qui rappelle une autre histoire.

28/09/2017 13:17 EDT | Actualisé 28/09/2017 13:30 EDT

Des policiers ont expulsé de force une femme d'un avion de la compagnie Southwest Airlines avant qu'il ne décolle de Baltimore. Un passager a capturé la scène sur vidéo et l'a partagé sur les médias sociaux.

Après avoir dit qu'elle avait une allergie grave aux animaux - il y avait deux chiens à bord - la femme a refusé la requête de l'équipage qui lui demandait de sortir de l'avion. L'équipage a ensuite appelé la police pour une intervention.

Un producteur de film, Bill Dumas, a enregistré le conflit entre la femme et les officiers et l'a publié en ligne.

La compagnie aérienne Southwest s'est immédiatement excusée. «Nous sommes découragés par la façon dont la situation a été traitée et par l'expulsion de la cliente de l'avion par les forces de l'ordre», a fait savoir le porte-parole de Southwest, Chris Mainz, mercredi.

Mainz a indiqué que la femme avait rapporté avoir une allergie mortelle aux animaux, mais ne pouvait pas montrer le certificat médical dont elle avait besoin pour continuer son vol vers Los Angeles.

JOSHUA ROBERTS/REUTERS
Un avion de Southwest Airlines sur la piste d'atterissage à Washington, D.C., le 9 août 2017. Southwest a présenté ses excuses après qu'une femme a été filmée pendant qu'elle était expulsée par la police d'un vol vers Los Angeles.

L'incident aurait commencé tranquillement à l'arrière de l'avion, alors que des employés de Southwest, dont un des pilotes, parlaient à la femme, selon des passagers. La compagnie aérienne aurait offert de modifier sa réservation pour la journée suivante, a affirmé Mainz, mais elle a refusé. Il s'agissait du dernier vol de la soirée. Elle devait être à Los Angeles le soir même parce que son père se faisait opérer le lendemain.

Les employés de la compagnie aérienne ont finalement appelé la police.

Dans la vidéo, on peut voir un policier la pousser de dos, alors qu'un autre la pousse de devant, montre la vidéo.

«Que faites-vous?» a-t-elle demandé. «Je vais marcher. Ne me touchez pas!»

La compagnie aérienne n'a pas voulu donner le nom de la passagère, qui est professeure.

Southwest n'avertit pas les passagers à l'avance par rapport à la présence d'animaux à bord.

«Dans la plupart des cas, on peut séparer l'animal du client avec une allergie, mais c'est au client de nous dire quels sont ces besoins», a expliqué Mainz, le porte-parole de Southwest.

Une histoire semblable avait fait les manchettes en avril dernier, alors qu'un passager de United Airlines avait été débarqué de force.

Ce texte de The Associated Press initialement publié sur le HuffPost Canada a été adapté de l'anglais.