POLITIQUE

Les municipalités pourront empêcher l'exploitation et l'exploration d'hydrocarbures sur leur territoire

Le premier ministre était sur la défensive au congrès annuel de la Fédération québécoise des municipalités!

28/09/2017 15:39 EDT | Actualisé 28/09/2017 15:39 EDT
Getty Images/iStockphoto

Le premier ministre Philippe Couillard tente de rassurer le monde municipal, qui dénonce le projet de règlement de son gouvernement sur les hydrocarbures: il s'engage à permettre aux municipalités de soustraire leur territoire à l'exploitation et à l'exploration pétrolière.

Il a pris cet engagement jeudi devant les élus réunis pour le congrès annuel de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) à Québec.

La FQM réclame un moratoire sur la fracturation hydraulique et ne digère pas que le projet de règlement du gouvernement n'interdise pas ce procédé controversé.

«Avec les nouveaux projets de règlement sur les hydrocarbures que vous venez de publier, vous permettez la fracturation hydraulique et l'exploration dans nos lacs et rivières», a dénoncé le président sortant de la FQM, Richard Lehoux, en présence du premier ministre assis dans le parterre.

«Ce n'est pas vrai que vous allez forer à 150 mètres de notre coeur villageois», a-t-il ajouté.

En réponse, M. Couillard a par la suite affirmé qu'il allait permettre aux élus municipaux de protéger leur territoire contre les activités de l'industrie des hydrocarbures.

«Je prends l'engagement qu'il vous sera possible, une fois qu'on se sera rapidement entendu sur les OGAT (orientations gouvernementales en aménagement du territoire), de soustraire vos territoires à l'exploitation et à l'exploration pétrolière.»

Dans un point de presse après le discours, M. Lehoux a affirmé que c'était «un très grand pas dans la bonne direction».

Il a affirmé que c'était un «engagement clair» du premier ministre, cependant il n'était pas en mesure de préciser de quel territoire M. Couillard parlait. S'agit-il de zones, de municipalités, de Municipalités régionales de comté (MRC)?

«Ça reste à définir, les milieux pourront le définir, a-t-il répondu. Il faut faire confiance à nos élus locaux. (...) Est-ce qu'une MRC peut décider de soustraire totalement son territoire? La question des 'claims' (les titres obtenus par les entreprises) entre en considération.»

VOIR AUSSI: