NOUVELLES

Les autorités catalanes espèrent que le référendum se déroulera pacifiquement

Prévu ce dimanche.

28/09/2017 19:45 EDT | Actualisé 28/09/2017 19:49 EDT
Dan Kitwood via Getty Images

Les autorités catalanes souhaitent que le référendum sur l'indépendance prévu dimanche se déroule de manière pacifique.

Le ministre de l'Intérieur de la Catalogne, Joaquim Forn, a réitéré jeudi la détermination de son gouvernement à procéder au vote de dimanche, même si le gouvernement central espagnol a jeté l'interdit sur la consultation populaire.

M. Forn a rencontré les représentants de la sécurité régionale et nationale afin d'apaiser les tensions. Au cours des dernières semaines, le Tribunal constitutionnel d'Espagne a ordonné la suspension du scrutin et la police a saisi des bulletins de vote et des affiches.

L'article 2 de la Constitution stipule que celle-ci «est fondée sur l'unité indissoluble de la nation espagnole, patrie commune et indivisible de tous les Espagnols».

Le gouvernement central déploiera 10 000 policiers en Catalogne pour surveiller le scrutin, a indiqué M. Forn aux journalistes. Il a déclaré que la police régionale catalane devrait recevoir ses ordres des autorités locales.

Par ailleurs, le ministre des Affaires extérieures de la Catalogne, Paul Romera, a demandé à l'Union européenne (UE) de donner son appui au référendum. Ada Colau, la mairesse de Barcelone, principale ville de la Catalogne, a elle aussi exhorté l'UE à protéger «les droits fondamentaux et les libertés en Catalogne» en jouant un rôle de médiation entre les autorités catalanes et espagnoles.

Des milliers d'étudiants en grève ont défilé dans les rues de Barcelone, jeudi, plusieurs d'entre eux brandissant le drapeau catalan afin de dénoncer les efforts du gouvernement espagnol de saboter l'exercice démocratique.

VOIR AUSSI: