POLITIQUE

Montréal étudiera l'idée d'un registre des logements accessibles

«Ce que vous proposez est une bonne idée. Nous allons mettre sur pied un comité pour étudier la question.»

26/09/2017 07:09 EDT | Actualisé 26/09/2017 07:09 EDT
Minerva Studio via Getty Images

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a montré une certaine ouverture aux manifestants venus réclamer la mise sur pied d'un registre de logements accessibles aux personnes handicapées, lundi.

Comme nous le rapportions jeudi, l'organisme Ex Aequo s'est allié à deux organismes de défense du droit au logement afin de réclamer ce répertoire à la Ville. La mesure faciliterait non seulement d'apaiser les effets du manque de logements accessibles, il éviterait que des logements déjà adaptés soient occupés par des personnes sans handicap.

Deux représentants d'Ex Aequo se sont présentés au conseil municipal lundi pour demander au maire s'il comptait faire suite à leur demande.

«Ce que vous proposez est une bonne idée. Nous allons mettre sur pied un comité pour étudier la question», a répondu le maire.

En matinée, M. Coderre a promis de mettre sur pied un nouveau programme de logements sociaux pour remplacer AccèsLogis. Il prévoit créer, à terme, 950 unités de logement social par année. Un minimum de 30% de ces logements serait accessible aux personnes à mobilité réduite.