Un producteur d’œufs de la Nouvelle-Écosse prend le virage vert

22/09/2017 14:30 EDT | Actualisé 22/09/2017 14:34 EDT
Egg Farmers of Canada

En 2015, Glen Jennings et son fils Blake ont installé trois éoliennes sur leur terrain. Leur ferme ovocole est ainsi devenue la première à être alimentée par ce type d'énergie en Nouvelle-Écosse. Or, le virage vert de Bayview Poultry Farms n'est pas uniquement motivé par des raisons économiques. Il est le résultat d'une démarche écologique authentique.

On pourrait dire que Glen a les œufs dans le sang, puisqu'il est producteur de quatrième génération. Son arrière-grand-père a établi la ferme familiale dans les années 1940, et c'est en 1989 qu'il a lui-même repris les rênes de l'exploitation de 57 hectares.

Egg Farmers of Canada

Une production en constante évolution

Au fil des années, Glen a compris qu'il était important de s'adapter aux nouvelles méthodes de production. C'est en visitant un salon de l'habitation à Windsor, en Nouvelle-Écosse, qu'il a entendu parler d'éoliennes de petite taille pouvant convenir parfaitement à la ferme Bayview.

Glen a fait l'acquisition de trois turbines de marque Skystream en 2007. Dix ans plus tard, celles-ci fournissent assez d'énergie (soit 2,4 kilowattheures) pour alimenter l'entreprise et diminuer considérablement sa production de gaz à effet de serre.

«L'énergie éolienne est bonne pour l'environnement», explique-t-il. «Nous en produisons assez pour satisfaire à nos propres besoins et en tirer un bénéfice financier.»

Il faut préciser que les coûts d'électricité représentaient une part importante du budget d'exploitation de l'entreprise. Avant l'installation des turbines, l'alimentation d'une seule grange pouvait coûter entre 300 $ et 400 $ pour deux mois. La facture est maintenant de 75 $ pour une consommation équivalente. L'énergie excédentaire est transmise au réseau principal et peut être utilisée par tous les résidents de la Nouvelle-Écosse. La ferme obtient alors un crédit sur la facture suivante.

Egg Farmers of Canada

L'engouement des consommateurs ne se dément pas

Entretemps, la production d'œufs de la ferme Bayview a considérablement augmenté, ce qui est une très bonne chose, puisque l'intérêt des consommateurs envers les œufs ne cesse de grandir!

La demande d'œufs de table canadiens a en effet augmenté de près de 30 % au cours de la dernière décennie, et la vente au détail a augmenté de 5,6 % l'année dernière seulement. Tout indique que cette croissance sera encore plus importante pour l'année en cours. Pour leur part, les consommateurs réclament davantage de diversité, y compris des œufs produits de façon durable – une spécialité que la ferme Bayview affiche fièrement sur ses emballages.

Par ailleurs, le système de gestion de l'offre a permis à Blake de travailler sur la ferme et de réinvestir ses profits dans les nouvelles technologies.

«Nous cherchons continuellement à gagner en efficacité», affirme le jeune homme de 23 ans, qui s'est associé avec son père il y a deux ans. «Les technologies évoluent sans cesse, et nous avons entrepris de trouver d'autres sources d'énergie renouvelable pour préparer l'avenir.» D'ici deux ans, Glen et Blake prévoient en effet construire une grange supplémentaire et y installer des panneaux solaires.

Egg Farmers of Canada

50 ans de production durable

Pour les Producteurs d'œufs du Canada, le développement durable est un principe d'affaires fondamental. En 2016, l'organisation a publié une étude de la firme de consultants Global Ecologic qui démontre que l'empreinte environementale de la chaîne d'approvisionnement et de production d'œufs canadiens a diminué de près de 50 % entre 1962 et 2012, tandis que la production elle-même a augmenté de 50 %.

«Cet exemple démontre clairement que la croissance et la pérennité d'une industrie ne sont pas incompatibles avec l'amélioration de son bilan environnemental», affirme le docteur Nathan Pelletier, auteur de l'étude.

Les Producteurs d'œufs du Canada ont le potentiel de jouer un rôle significatif dans la création d'un avenir plus vert. Avec ses 17 600 emplois et ses 961,5 millions de dollars de revenus d'exploitation annuels, l'industrie ovocole est un acteur de premier plan dans l'économie du pays. Pour en savoir plus sur la production d'œufs écologique, cliquez ici.