NOUVELLES

L'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne est entré en vigueur

98 % des biens canadiens peuvent pénétrer le marché de l'UE sans tarifs.

21/09/2017 07:32 EDT | Actualisé 21/09/2017 13:39 EDT
Getty Images/iStockphoto

L'accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne est entré en vigueur jeudi, donnant aux entreprises canadiennes un accès élargi à l'un des marchés les plus vastes du monde.

L'Accord économique et commercial global (AÉCG) abolit les barrières commerciales entre le Canada et son deuxième partenaire commercial en importance après les États-Unis.

Depuis jeudi, 98 pour cent des biens canadiens peuvent pénétrer le marché de l'UE sans tarifs, comparativement à 25 pour cent auparavant. Le gouvernement fédéral affirme que cela stimulera les exportations des producteurs, transformateurs et manufacturiers canadiens.

Les exportations canadiennes de biens à destination de l'UE ont totalisé 42 milliards $ l'an dernier. Les entreprises canadiennes y ont également vendu des services dont la valeur s'élève à 18 milliards $.

L'accord de libre-échange permet aux entreprises canadiennes d'offrir leurs services sur le marché des approvisionnements des dirigeants de l'UE, dont la valeur s'élève à 3300 milliards $ annuellement, selon Ottawa.

Les entreprises européennes obtiennent elles aussi le droit de prendre le marché canadien d'assaut, ce qui y intensifiera la concurrence.

L'AÉCG pourrait gonfler de 20 pour cent annuellement les échanges commerciaux bilatéraux et ajouter 12 milliards $ chaque année aux revenus canadiens, selon une étude menée par le Canada et l'UE.

Voir aussi: