NOUVELLES

Ferroviaire: Siemens discute fusion avec Bombardier et Alstom

21/09/2017 15:20 EDT | Actualisé 21/09/2017 15:20 EDT
Benoit Tessier / Reuters

MUNICH - Siemens discute d'une fusion de son pôle ferroviaire avec celui d'Alstom ou de Bombardier et choisira dans les jours à venir celui avec lequel il poursuivra les négociations, a dit jeudi à Reuters une source proche du dossier.

Les fusions dans le ferroviaire sont devenues monnaie courante, pour réduire les coûts et, dans le cas des entreprises occidentales, résister à la concurrence de la société publique chinoise CRCC.

Alstom, Siemens et Bombardier, les principaux concurrents du groupe chinois, se parlent depuis des années au sujet des moyens de rapprocher leurs activités dans ce domaine.

Des sources avaient dit à Reuters en juillet que Bombardier et Siemens avaient abordé la dernière phase de leurs discussions en vue de regrouper leurs opérations ferroviaires.

Suivant une autre hypothèse impliquant Alstom, Siemens

transfèrerait ses activités ferroviaires au groupe français, dont il deviendrait l'actionnaire majoritaire, a ajouté la source.

Siemens s'est abstenu de tout commentaire. Bombardier Transportation, à Berlin, n'était pas joignable dans l'immédiat. Alstom a dit qu'il n'avait aucun commentaire à faire pour le moment.