DIVERTISSEMENT

Anne-France Goldwater parle de sa poursuite contre Pierre Karl Péladeau

«Ça prend une méchante paire de couilles pour ne pas payer mes honoraires.»

21/09/2017 15:42 EDT | Actualisé 21/09/2017 16:36 EDT

Anne-France Goldwater était de passage à l'émission En mode Salvail, mercredi soir. Pendant son entrevue avec l'animateur Éric Salvail, l'avocate a parlé de sa poursuite contre Pierre Karl Péladeau. Me Goldwater a déposé une poursuite à la Cour supérieure pour des d'honoraires professionnels non payés dans l'affaire du divorce entre PKP et Julie Snyder.

Me Goldwater a travaillé sur ce cas du 26 février au 31 mars 2017 et n'a toujours pas été payée. Les services juridiques s'élèvent à 91 843,50 $, plus intérêts.

«Ça prend une méchante paire de couilles pour poursuivre Pierre Karl Péladeau», a dit Éric Salvail à l'avocate. Ne mâchant pas ses mots, Me Goldwater a répondu: «Ça prend une méchante paire de couilles pour ne pas payer mes honoraires.» Cette déclaration a fait applaudir le public sur le plateau.

Le cas n'est toujours pas réglé. Me Goldwater était censée avoir une réunion pour le régler, mais Pierre Karl Péladeau ne s'est pas présenté au rendez-vous.

Quant au principal intéressé, il avait publié une déclaration en juin exprimant son mécontentement par rapport à la poursuite, disant que cela allait encombrer le système judiciaire.

Pour ce qui est d'Anne-France Goldwater, elle sera à l'animation de la nouvelle saison de L'Arbitre, présentée dès ce vendredi à 19 heures sur les ondes de V.

VOIR AUSSI:

Les potins de la semaine (8 septembre 2017)