NOUVELLES

Toys «R» Us demande la protection de la cour contre ses créanciers au Canada

L'entreprise compte 82 magasins au pays.

20/09/2017 12:10 EDT | Actualisé 20/09/2017 12:15 EDT
Justin Sullivan via Getty Images

Toys «R» Us a entamé mardi une procédure pour se protéger de ses créanciers au Canada, moins de 24 heures après avoir fait de même aux États-Unis.

La branche canadienne du détaillant de jouets a dit avoir fait sa demande auprès de la Cour supérieure de justice de l'Ontario, à Toronto.

Les 82 magasins de Toys "R" Us au Canada, ainsi que son site internet, continueront d'être exploités pendant la procédure de restructuration en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC).

"Cette restructuration vise à soutenir le succès à long terme de nos marques emblématiques; à établir une compagnie plus forte pour nos clients, nos partenaires commerciaux et nos membres d'équipe", a déclaré dans un communiqué la présidente de Toys "R" Us Canada, Melanie Teed-Murch.

Cette décision survient à l'approche de la saison des Fêtes, une période cruciale pour la santé financière des détaillants.

La société dit avoir obtenu des engagements financiers qui lui permettront d'assurer la poursuite de ses activités normales pendant les procédures. Les cartes-cadeaux, les garanties et les retours seront honorés "comme à l'habitude", a-t-elle précisé dans le communiqué.

"Nous sommes sûrs que ce processus nous permettra d'exploiter les forces déjà en place chez Toys "R" Us pour nous mener au succès."

La société a invoqué, tard lundi, le chapitre 11 de la loi américaine sur la faillite devant le tribunal des faillites de Richmond, en Virginie.