DIVERTISSEMENT

La part de marché du cinéma québécois a augmenté durant l'été, selon Cinéac

Les recettes des films québécois ont grimpé à 12 439 659 $.

20/09/2017 15:48 EDT | Actualisé 20/09/2017 15:49 EDT
Facebook

Les films De père en flic 2 et Bon Cop Bad Cop 2 ont permis au cinéma québécois d'augmenter sa part de marché dans les salles de cinéma et des ciné-parcs du Québec entre le 28 avril et le 7 septembre.

Selon Cinéac, une entreprise qui compile les recettes des films, la part des films québécois a été portée à 17,9 %, comparativement à 4,8 % pour la même période l'an dernier.

Les recettes des films québécois ont grimpé à 12 439 659 $, alors qu'elles étaient estimées à 3 363 419 $ l'année dernière. Le film De père en flic 2 a généré des recettes de 6 289 186 $, et Bon Cop Bad Cop 2, de 5 611 938 $. Ces deux productions des films Séville ont trôné au sommet du palmarès des 20 titres les plus populaires de la saison.

Au 12e rang, on retrouvait le film d'origine française Valerian and the City of a Thousand Planets. Toutes les autres productions apparaissant dans le top 20 étaient d'origine américaine.

Au total, les recettes des salles et ciné-parcs ont atteint 69 427 507 $ dans la province durant la période estivale. C'est un résultat semblable à celui de l'an dernier, qui s'établissait à 69 986 649 $.

Le pourcentage du cinéma américain était estimé à 72,6 pour cent. Il avait atteint à 90,2 pour cent pour la même période en 2016.

À voir également :