POLITIQUE

Montréal se dirige vers un déficit de 48,4 millions $

C'est presque 2 M$ de plus que ce qui était projeté au printemps.

20/09/2017 09:54 EDT | Actualisé 20/09/2017 10:05 EDT
La Presse canadienne/Ryan Remiorz

Après plusieurs années de surplus, la Ville de Montréal prévoit un déficit de 48,4 millions $. C'est presque 2 M$ de plus que ce qui était projeté au printemps.

Selon la présentation faite aux élus mercredi par le Service des finances, la Ville note un surplus de 46 M$ pour ses opérations courantes. Des dépenses non prévues au budget enverraient toutefois la Ville dans le rouge.

Les nouvelles conventions collectives signées avec les cols bleus, les policiers et les pompiers amènent des dépenses additionnelles d'environ 65 millions $. Cela comprend un paiement rétroactif de 16 M$ pour les régimes de retraite, montant qui n'aura pas à être payé dans les années suivantes.

En retirant certains éléments non récurrents, le budget aurait été rééquilibré.

Le directeur du Service des finances, Yves Courchesne, recommande à la Ville de combler une partie du déficit en pigeant 7 millions $ dans les surplus accumulés et 10 M$ dans le budget de la neige. Le déficit serait ainsi ramené à 31,4 M$.

M. Courchesne affirme que 2017 est une «année de transition». La subvention indexée inconditionnelle qui sera reçue en vertu du statut de métropole changera la donne les budgets de la Ville. La nouvelle loi sur le statut de métropole sera d'ailleurs entérinée demain par l'Assemblée nationale.

Pierre Desrochers, président du comité exécutif et responsable des finances, promet que la Ville exerce un contrôle serré des dépenses. Or, à la fin du mois de mars, la Ville prévoyait un déficit de 46,5 M$, soit 1,9 M$ de moins que ce qui est prévu actuellement.