NOUVELLES

Montréal serait un nouveau pôle de l'immobilier de luxe

Le courtier immobilier Sotheby's International Realty Canada publie cette perspective plutôt optimiste.

19/09/2017 18:53 EDT | Actualisé 19/09/2017 18:53 EDT
Shutterstock / ValeStock

Montréal se positionne de plus en plus comme un pôle de l'"immobilier de luxe", alors que les ventes dans ce secteur à Vancouver et Toronto devraient reprendre cet automne après un ralentissement, selon une nouvelle étude.

Le courtier immobilier Sotheby's International Realty Canada publie cette perspective plutôt optimiste malgré une série de changements de politiques adoptés par Ottawa et certains gouvernements provinciaux pour apaiser un marché en surchauffe, et malgré la hausse des taux d'intérêt. C'est plutôt la bonne performance de l'économie canadienne qui alimentera le marché de l'immobilier de luxe au cours des prochains mois, prévoit le courtier international.

Selon Brad Henderson, président-directeur général de Sotheby's International Realty Canada, la confiance des acheteurs potentiels a été ébranlée au cours des derniers mois, ce qui explique par exemple la baisse de 27 pour cent des ventes de propriétés de plus d'un million de dollars à Toronto cet été par rapport à l'an dernier. Les ventes de maisons et d'appartement d'immeubles en copropriété de plus de quatre millions de dollars ont chuté dans les mêmes proportions.

Le gouvernement ontarien a imposé en avril une surtaxe de 15 pour cent aux acheteurs étrangers de propriétés situées dans une vaste région du sud de la province, incluant le Grand Toronto. L'Ontario suivait ainsi une initiative similaire prise par la Colombie-Britannique en août 2016. Cette province a connu par la suite une baisse des ventes de propriétés de luxe, mais les transactions dans ce secteur ont augmenté de cinq pour cent en juillet et en août derniers par rapport à 2016, selon Sotheby's International.

Au Québec, où le gouvernement n'est pas intervenu, les acheteurs potentiels sont plutôt confiants. Les ventes de maisons et d'appartement en copropriété de plus d'un million de dollars à Montréal ont augmenté de 60 pour cent en juillet et août par rapport

à l'an dernier. Sotheby's croit que Montréal deviendra cet automne un chef de file dans le marché de l'immobilier de luxe au Canada.

M. Henderson ne croit pas cependant que cette tendance soit simplement attribuable à la surtaxe imposée à Vancouver et Toronto. Il estime plutôt que Montréal offre une qualité de vie enviable et des prix plus abordables