DIVERTISSEMENT

Un nouveau «Passe-Partout» à Télé-Québec

Nostalgie, quand tu nous tiens!

18/09/2017 14:31 EDT | Actualisé 18/09/2017 14:42 EDT
Facebook/Télé-Québec

Suivant la tendance nostalgique qui anime présentement la télévision, Télé-Québec emboîte le pas, et non avec la moins célèbre de ses émissions : ce n'est nulle autre que Passe-Partout que la chaîne publique ressuscitera en 2019, dans une formule revue et adaptée par le producteur Attraction Images. Une belle façon de souligner les 40 ans du rendez-vous jeunesse le plus populaire de l'histoire du Québec, ainsi que les 50 ans de Télé-Québec.

On nous promet un Passe-Partout divertissant et éducatif, comme l'était celui de jadis, modelé aux réalités des tout-petits d'aujourd'hui, conçu par des producteurs, auteurs, scénaristes et spécialistes de la petite enfance. L'équipe se lancera la mission d'outiller les petits téléspectateurs d'âge préscolaire à leur rentrée à l'école. La préparation à la maternelle sera l'un des points centraux qui guideront les créateurs dans l'élaboration ce cette mouture revampée de Passe-Partout, avec la transmission de valeurs telles que la confiance en soi, le respect de soi et des autres, la capacité d'exprimer ses émotions, l'ouverture sur le monde et les habiletés sociales, motrices et langagières, entre autres.

«Avec cette nouvelle version de Passe-Partout, nous poursuivons cette mission chère à Télé-Québec d'accompagnement de l'enfant, a laissé savoir Denis Dubois, directeur général de la programmation de Télé-Québec. De plus, nous pouvons aujourd'hui aller encore plus loin avec les nouvelles possibilités numériques. Autre aspect vraiment important : l'émission est un outil extraordinaire d'intégration pour les jeunes immigrants.»

Marleen Beaulieu, présidente et productrice exécutive d'Attraction Images, a pour sa part parlé de cette responsabilité de relancer cette prestigieuse marque comme d'un honneur.

«Tout en actualisant les contenus de Passe-Partout, nous devrons nous assurer d'en préserver l'essence. Notre défi sera de faire grandir ce grand succès télévisuel tout en l'enrichissant de contenus pouvant se déployer également sur toutes ces nouvelles plateformes, inexistantes à l'époque de sa création», a avancé Marleen Beaulieu.

C'est le 15 novembre1977 que Passe-Partout, Passe-Carreau, Passe-Montagne, Cannelle, Pruneau, Alakazou et les autres sont entrés pour la première fois dans le salon des Québécois, marquant ainsi le début d'une longue histoire d'amour avec toute une génération de «poussinots» et de «poussinettes», lesquels ont ensuite partagé leur passion de bambins avec leur propre progéniture, grâce aux coffrets DVD de l'émission, parus à la fin des années 2000. L'engouement se poursuivra à compter de 2019. Gageons qu'on sera tous curieux de découvrir cette relecture au goût du jour. Les souvenirs de la génération Y, souvent appelée «génération Passe-Partout», en seront-ils entachés ou, au contraire, ce second souffle sera-t-il pleinement positif et bénéfique?

Le Passe-Partout réinventé misera-t-il encore sur un amalgame de comédiens et de marionnettes? Fardoche, Grand-Mère, Ti-Brin, Mélodie, Rigodon et le reste des vedettes de l'univers de Passe-Partout, seront-ils tous de retour, avec de nouveaux interprètes et de nouvelles voix? Chantera-t-on L'été, c'est fait pour jouer? Passe-Carreau ira-t-elle d'une nouvelle imitation de chat, comme celle qui avait, à l'époque, éveillé tant de petits garçons? Tant de questions, auxquelles on aura bien le temps de répondre d'ici deux ans...

À voir également :