DIVERTISSEMENT

Marie Eykel est sceptique quant à la renaissance de «Passe-Partout»

«Ça me fait un peu penser à quand on a vécu un beau moment avec notre amoureux et qu'on veut reprendre ça quelques années plus tard.»

18/09/2017 15:27 EDT | Actualisé 18/09/2017 15:27 EDT
Courtoisie

Une nouvelle génération de «poussinots» et de «poussinettes» découvriront l'univers de «Passe-Partout» dans une nouvelle version de l'émission jeunesse que l'actrice Marie Eykel accueille avec scepticisme.

«Ça me fait un peu penser à quand on a vécu un beau moment avec notre amoureux et qu'on veut reprendre ça quelques années plus tard. On va au même hôtel, on veut refaire les mêmes activités, les mêmes choses, en espérant revivre l'instant magique et ça ne se passe pas. J'ai peur que ça soit ça», a confié l'interprète du personnage de Passe-Partout à La Presse canadienne.

Marie Eykel admet en savoir bien peu sur ce nouveau projet, dans lequel elle n'est impliquée d'aucune façon. Elle a d'ailleurs appris l'existence du projet de «Passe-Partout», nouvelle version, il y a quelques jours à peine, lorsque l'Union des artistes l'en a informée.

«Je me dis qu'il y a tellement de bons auteurs, de bons scénaristes (...) Comment ça se fait qu'ils ne vont pas plutôt vers une création nouvelle, qui pourrait apporter les mêmes bénéfices que "Passe-Partout"? Reprendre quelque chose, faire un "remake", je trouve que c'est une drôle d'idée. Je ne suis pas certaine...», hésite l'actrice.

«Je ne sais pas comment ils pensent faire ça, mais c'est ça, probablement, qui va être la clé de la réussite ou de l'échec.»

Tout comme dans les années 1970 et 1980, «Passe-Partout» enseignera la confiance en soi, le respect de soi et des autres, la capacité d'exprimer ses émotions, l'ouverture sur le monde, ainsi que les habiletés sociales, motrices et langagières, souligne la chaîne.

La première diffusion de Passe-Partout a eu lieu le 15 novembre 1977. Produite pour le compte du ministère de l'Éducation, l'émission a marqué toute une génération que l'on appelle d'ailleurs parfois, aujourd'hui encore, la «génération Passe-Partout».

————

«Passe-Partout» en bref

- Diffusée de 1977 à 1998

- 125 épisodes pour la mouture originale

- Produite pour le compte du ministère de l'Éducation

- Diffusée à Radio-Québec, devenue ensuite Télé-Québec

- Avec: Marie Eykel, Jacques L'Heureux, Claire Pimparé, Pierre Dufresne, Kim Yaroshevskaya

- Avec les voix de: Ève Gagnier, Mirielle Lachance, Robert Maltais, Louise Rémy, Paul Berval