NOUVELLES

Formule E: pas de chiffres avant les élections

Montréal c'est électrique (MCE) ne dévoilera aucun chiffre sur la Formule E avant la fin de la vérification externe des états financiers.

18/09/2017 16:31 EDT | Actualisé 18/09/2017 17:05 EDT
Olivier Robichaud

Les électeurs n'auront pas accès au bilan final de la course de Formule E avant d'aller aux urnes le 5 novembre, selon une correspondance entre l'organisme qui présente la course et le conseiller municipal Marvin Rotrand.

Selon la correspondance obtenue par le HuffPost Québec, Montréal c'est électrique (MCE) ne dévoilera aucun chiffre sur la Formule E avant la fin de la vérification externe des états financiers.

«Ce travail nous permettra de faire une reddition de comptes adéquate, que nous soumettrons [...] à notre conseil d'administration et ensuite à nos partenaires, incluant la Ville de Montréal. Il m'apparaît impossible de livrer celle-ci avant la tenue des élections, malgré l'importance de ces informations pour votre organisation», écrit Simon Pillarella dans une lettre adressée à M. Rotrand.

Les élus de l'opposition tentent depuis des mois de connaître le nombre total de billets vendus pour l'événement. La Ville a évoqué le chiffre de 45 000 participants, mais cela comprend de nombreux billets offerts gratuitement par la Ville à des partenaires ainsi qu'aux résidents du secteur où a eu lieu la couse.

Marvin Rotrand, chef de la formation Coalition Montréal, déplore le flou concernant la vente de billets.

«Ce sont là des renseignements que l'organisation et la Ville ont déjà en mains. Je soupçonne que la réticence à leur divulgation dissimule des mauvaises nouvelles», affirme-t-il.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a promis que les chiffres seraient divulgués d'ici la fin de l'année, sans préciser si cela aurait lieu avant ou après les élections. M. Rotrand souligne toutefois que, selon l'entente avec la Ville, MCE a jusqu'au 1er mars pour déposer ses résultats financiers.

Selon la lettre de M. Pillarella, la reddition de comptes de MCE ne se limitera pas aux résultats financiers.

«À travers cette reddition de comptes, MCE s'est engagé à mesurer l'impact socioéconomique de l'événement, incluant les effets structurants pour le secteur de l'électrification des transports et de la mobilité durable pour la métropole. Nous travaillons actuellement avec une firme renommée et une agence de sondage pour livrer cette analyse», lit-on dans la correspondance.

Dès cet automne, MCE s'affairera à développer une programmation qui dépasse le cadre de la Formule E afin de promouvoir le transport électrique à Montréal.