NOUVELLES

Sur Twitter, Trump fait tomber Clinton et se moque de «l'homme-fusée» Kim

Le président américain avait le «retweet» facile dimanche matin!

17/09/2017 11:09 EDT | Actualisé 17/09/2017 11:09 EDT
NurPhoto via Getty Images

Comme il en a pris l'habitude, le président américain Donald Trump a relayé dimanche matin sur Twitter une série de messages virulents et sarcastiques, visant notamment son ancienne adversaire Hillary Clinton, baptisée "Hillary la crapule", et "l'homme-fusée" Kim Jong-Un.

Aux alentours de 8h00 locales, le 45e président des Etats-Unis a retweeté plusieurs tweets envoyés par ses sympathisants. L'un d'eux est un gif, une image animée, qui montre Donald Trump jouant au golf. Grâce à un montage, le "swing" du président est suivi d'images d'Hillary Clinton, touchée par la balle de golf qui la fait trébucher alors qu'elle monte dans un avion.

"Le swing incroyable de Donald Trump #CrookedHillary" (Hillary-la-crapule), est-il écrit en légende de l'image.

Un peu plus tôt dans la matinée, le milliardaire a écrit un message sur le réseau social pour annoncer qu'il s'était entretenu avec son homologue sud-coréen Moon Jae-In.

"Je lui ai demandé comment va Rocket Man" (l'homme-fusée), a-t-il tweeté, en faisant une référence moqueuse à Kim Jong-Un et au programme balistique de la Corée du Nord.

Dans sa série de retweets, le président américain a également relayé une carte électorale des Etats-Unis, totalement recouverte de rouge, la couleur des républicains.

"Continuez comme ça les gauchos, et ça sera comme ça en 2020", date de la prochaine élection américaine, est-il marqué sur la légende qui accompagne la carte.

Donald Trump a également retweeté une image d'un train avec une casquette géante "Make America Great Again" posée sur la locomotive, et une autre de lui portant des produits américains (charbon, voitures, ordinateurs et cookies Oreo) sur l'océan.

Enfin, il a relayé un article de Bloomberg, datant du mois d'août, intitulé: "Combien rapporte Donald Tump à Twitter ? 2 milliards de dollars selon un analyste". Sur son compte personnel, le président dispose de plus de 38 millions d'abonnés.

VOIR AUSSI: