POLITIQUE

Jagmeet Singh doit se défendre après des commentaires sur ses signes religieux par un député québécois

La laïcité religieuse s'invite au caucus du NPD.

17/09/2017 12:51 EDT | Actualisé 17/09/2017 12:55 EDT
Toronto Star via Getty Images

Alors que la course à la chefferie tire à sa fin, un candidat du NPD a dû se défendre après des commentaires controversés faits par un député québécois du parti.

Pierre Nantel, qui représente la circonscription de Longueuil-Saint-Hubert, a indiqué dans une entrevue à Radio-Canada que la candidature de Jagmeet Singh est «incompatible» avec les électeurs du Québec en raison de ses signes religieux.

M. Singh, qui est de confession sikhe, porte le turban et le kirpan.

«Nous ne voulons pas voir de signes religieux ostentatoires. Nous pensons que c'est incompatible avec le pouvoir et l'autorité», a mentionné M. Nantel, samedi, en marge du caucus régional du Nouveau parti démocratique à Hamilton.

Dimanche, Pierre Nantel a voulu calmer le jeu en publiant une déclaration sur Twitter.

«Mettons les pendules à l'heure. Personne au Québec ne propose d'interdire à qui que ce soit d'être élu(e), quelle que soit sa religion», a affirmé M. Nantel dans une longue lettre pour rectifier sa position.

Singh a répondu aux commentaires de son collègue en disant que c'était la première fois qu'il entendait l'opinion de Nantel sur ce sujet et qu'il ne croit pas que les Québécois vont être dérangés par son turban ou son kirpan.

«Je crois qu'il n'y a pas de preuves qui appuient ce qu'il dit. Les Québécois ont une riche histoire d'être ouverts du coeur et d'esprit. C'est une des provinces les plus progressistes», a-t-il dit en nommant entre autres les frais scolarité bas, les garderies subventionnées et le traitement de la communauté LGBTQ.

«Je n'ai jamais dit que je voulais que les gens acceptent ce à quoi je ressemble. Je veux que les gens du Québec m'acceptent pour mes valeurs et mes convictions, la sociale démocratie et les valeurs progressistes dont le Québec bénéficiera», a ajouté Singh.

Le vote sur l'investiture s'amorcera lundi et ses résultats sont attendus au début du mois d'octobre.

En août, le parti a annoncé que son nombre de membres avait plus que triplé depuis le mois de mars, passant de 41 000 à 124 000 détenteurs de carte.

Avec des informations du HuffPost Canada et de La Presse canadienne.

VOIR AUSSI:

Candidats à la chefferie du NPD