DIVERTISSEMENT

Prix Gémeaux 2017: Louis-José Houde critique vivement les stations de radio

«Vous êtes chanceux parce que vous n'avez aucun diffuseur qui souhaite que tout se passe en anglais.»

17/09/2017 22:25 EDT | Actualisé 18/09/2017 06:13 EDT

Louis-José Houde a soulevé le premier débat politique du 32e Gala des prix Gémeaux. En acceptant le prix de la meilleure animation catégorie humour, série ou spectacle de variétés pour le Gala de l'ADISQ 2016, il s'est dit heureux de voir des millions de Québécois consommer là télévision d'ici.

Il a toutefois lancé une balle courbe à l'industrie radiophonique. «Vous êtes chanceux parce que vous n'avez aucun diffuseur qui souhaite que tout se passe en anglais, mais des radios de Montréal font des efforts pour réduire les quotas de chansons en français», a dénoncé l'humoriste et animateur du gala de l'Adisq.

Normand Brathwaite a fait une sortie similaire, vendredi, à l'émission Deux hommes en or, diffusée sur les ondes de Télé-Québec, en faisant valoir que, selon lui, les stations de radio commerciales québécoises devraient faire jouer 65 % de musique francophone et 35 % de musique anglophone, et non l'inverse.

À voir également :

Gémeaux 2017: toutes les photos du tapis rouge glamour et estival