POLITIQUE

La loi impose dorénavant aux pharmacies des factures de médicaments détaillées

Le gouvernement a les pharmaciens à l'oeil.

15/09/2017 09:40 EDT | Actualisé 15/09/2017 09:40 EDT
Getty Images/Caiaimage

L'obligation pour les pharmaciens du Québec de remettre aux clients des factures détaillées entre en vigueur ce vendredi.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, précise que la facture doit dorénavant indiquer distinctement les honoraires professionnels du pharmacien pour chaque service fourni, le prix assumé par le régime général pour chaque médicament ou fourniture et la marge bénéficiaire du grossiste, le cas échéant.

Ces mesures visent tant les factures remises aux personnes dont la couverture d'assurance est assumée par la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) que celles destinées aux personnes couvertes par une assurance collective privée ou un régime d'avantages sociaux.

Il est également interdit à un pharmacien de vendre un médicament couvert par ce régime à un autre prix que celui qu'il a lui-même payé.

Le ministre Barrette rappelle que les pharmaciens qui contreviendront à ces nouvelles dispositions seront passibles d'une amende de 2500 $ à 25 000 $.