DIVERTISSEMENT

Selena Gomez a subi une greffe de rein pour combattre son lupus

Elle a tenu à rassurer ses fans, expliquer son silence et remercier ses proches.

14/09/2017 09:56 EDT | Actualisé 14/09/2017 15:34 EDT

Selena Gomez partage, ce jeudi 14 septembre, une photo d'elle le sourire aux lèvres. Pourtant, la jeune femme vient de subir une greffe de rein, une intervention rendue possible par le don de son amie Francia Raisa. Sur la photo, les deux femmes se tiennent par la main, allongées dans leurs lits d'hôpital, se lançant des regards plein d'amitié.

La chanteuse, qui souffre d'un lupus, une maladie auto-immune, publie également deux autres clichés où on découvre sa cicatrice et son ventre amaigri (cliquez sur les flèches à gauche et à droite de l'image pour faire défiler les photos). Dans la légende, elle tient à rassurer ses fans, expliquer son silence et remercier ses proches.

I'm very aware some of my fans had noticed I was laying low for part of the summer and questioning why I wasn't promoting my new music, which I was extremely proud of. So I found out I needed to get a kidney transplant due to my Lupus and was recovering. It was what I needed to do for my overall health. I honestly look forward to sharing with you, soon my journey through these past several months as I have always wanted to do with you. Until then I want to publicly thank my family and incredible team of doctors for everything they have done for me prior to and post-surgery. And finally, there aren't words to describe how I can possibly thank my beautiful friend Francia Raisa. She gave me the ultimate gift and sacrifice by donating her kidney to me. I am incredibly blessed. I love you so much sis. Lupus continues to be very misunderstood but progress is being made. For more information regarding Lupus please go to the Lupus Research Alliance website: www.lupusresearch.org/

Une publication partagée par Selena Gomez (@selenagomez) le

«Je sais que certains de mes fans ont remarqué que j'ai fait profil bas pendant l'été et se demandaient pourquoi je n'assurais pas la promotion de ma nouvelle chanson, dont je suis extrêmement fière. Mais j'ai appris que j'avais besoin d'une greffe de rein due à mon lupus. C'était ce dont j'avais absolument besoin pour préserver ma santé. J'avais vraiment hâte de partager tout ça avec vous. Avant tout, je tiens à remercier publiquement ma famille et l'incroyable équipe de docteurs pour tout ce qu'ils ont fait pour moi avant et après l'opération. Enfin, il n'y a pas de mots pour dire à quel point je remercie mon amie Francia Raisa. Elle m'a fait le cadeau et le sacrifice suprême en me donnant son rein. Je suis tellement reconnaissante. Je t'aime tellement ma sœur. Le lupus est une maladie encore trop méconnue, mais des progrès sont réalisés. Pour plus d'informations sur le lupus, s'il vous plait, allez sur le site internet de l'organisation Lupus Research Alliance

Ce n'est pas la première fois que Selena Gomez, qui sera à l'affiche du prochain film de Woody Allen, évoque publiquement sa maladie. C'est en octobre 2015, dans une entrevue accordée au site Billboard, que la chanteuse avait révélé souffrir d'un lupus, qui se caractérise par un dysfonctionnement du système immunitaire.

La maladie s'attaque aux cellules de l'organisme et les détruit, entraînant dans certains cas de graves conséquences. La petite-amie du rappeur The Weeknd avait d'ailleurs affirmé avoir risqué un AVC. Mais surtout, elle souhaitait mettre un terme aux rumeurs causées par son absence médiatique.

«On m'a diagnostiqué un lupus, et j'ai subi une chimiothérapie. C'est la véritable raison de ma pause. J'aurais pu faire un AVC. Je voulais tellement dire aux gens 'Vous n'avez aucune idée de ce que je traverse. Je suis en chimiothérapie. Vous êtes des idiots'. Mais je me suis tue, jusqu'à ce que je me sente à nouveau sûre de moi et à l'aise», explique-t-elle.

Cette maladie, dont souffre également Lady Gaga et l'écrivain américaine Flannery O'Connor, est aujourd'hui encore incurable.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À voir également :