NOUVELLES

La Corée du Sud teste un nouveau missile de croisière

En cas de besoin...

13/09/2017 10:23 EDT | Actualisé 13/09/2017 10:23 EDT

La Corée du Sud a testé mercredi un nouveau missile de croisière sophistiqué qui renforcerait sa capacité à lancer des attaques anticipées contre la Corée du Nord en cas de conflit.

L'armée sud-coréenne a révélé que le missile Taurus a été lancé par un chasseur F-15. Il a ensuite évité une série d'obstacles à faible altitude avant de frapper sa cible, mardi.

Le missile est fabriqué par la firme allemande Taurus Systems. Il a une portée maximale de 500 kilomètres et est doté de caractéristiques furtives qui lui permettent d'échapper aux radars, selon le ministère de la Défense.

La Corée du Sud a récemment accéléré le renforcement de sa puissance militaire face à sa rivale du Nord, qui a procédé le 3 septembre au sixième et plus puissant essai nucléaire de son histoire.

Une frappe anticipée pour décapiter le leadership nord-coréen serait difficile à concrétiser, mais cela semble être l'option la plus viable dont disposerait Séoul pour empêcher Pyongyang de lancer une attaque nucléaire.

La Corée du Nord a aussi testé dernièrement plusieurs missiles, dont au moins un modèle qui pourrait être en mesure d'atteindre les États-Unis.