NOUVELLES

Rien ne va plus pour l'Impact

La troube de Mauro Biello subit une 3e défaite de suite

10/09/2017 07:42 EDT | Actualisé 10/09/2017 07:42 EDT

Le onze montréalais s'est incliné 1-0 devant le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, samedi soir, subissant du même coup une troisième défaite d'affilée.

C'est la première fois cette saison que la troupe de l'entraîneur Mauro Biello connaît une si longue séquence d'insuccès, et celle-ci survient au moment où les Montréalais tentent de sauver leur campagne.

D'ailleurs, la frustration était visible dans le camp de l'Impact (10-11-6) à la fin de rencontre. L'attaquant québécois Anthony Jackson-Hamel s'est retrouvé au coeur d'une mêlée avec quelques joueurs du Revolution pour une raison indéterminée. On ignore pour l'instant si des sanctions seront imposées.

«Nous nous sommes créé assez de chances pour un match à l'étranger, mais nous n'avons pas été à la hauteur au niveau de l'exécution, a dit Biello. À la fin, les détails nous ont coûté cher, mais je pense que nous aurions pu soutirer plus de ce match. Nous devons maintenant revenir à la maison et retrouver notre confiance.»

L'attaquant Lee Nguyen fut le seul buteur de la rencontre, à la 68e minute. Après avoir surpris quelques joueurs de l'Impact, il a déjoué le gardien Evan Bush d'un tir à ras le sol de l'extrémité de la surface de réparation, et le ballon a terminé sa course dans le coin gauche du filet.

La formation montréalaise a décoché 10 tirs en directeur du filet adverse, mais seulement deux ont été cadrés. De son côté, le Revolution (10-12-5) a cadré sept de ses 11 lancers vers Bush.

Biello a apporté quelques changements en deuxième demie — il a remplacé Chris Duvall par Ballou Tabla et Shaun Francis par Dominic Oduro — dans l'espoir de créer l'égalité, mais rien n'y a fait.

«Je pense que nous aurions pu obtenir un point ou même trois, a déclaré Bush. Le jeu s'est ouvert, nous avons eu des opportunités, mais nous n'avons pas pu les finir. Nous sommes dans une position délicate, mais nous n'abandonnerons pas.»

En vertu de cette défaite, l'Impact demeure au septième échelon de l'Association Est avec 36 points, à égalité avec l'Atlanta United. La formation de la Georgie a cependant trois matchs en main. Seules les six premières équipes accèdent aux séries éliminatoires.

L'Impact recevra le Minnesota United samedi soir prochain au stade Saputo.