POLITIQUE

Vote de confiance au PQ : Jean-François Lisée obtient 92,8% d'appui

...et il était très, très heureux.

09/09/2017 18:40 EDT | Actualisé 10/09/2017 10:14 EDT

MONTRÉAL – Jean-François Lisée pourra dormir tranquille. Son vote de confiance comme chef a atteint des sommets, avec l'appui de pas moins de 92,8% des délégués présents au congrès national.

M. Lisée, visiblement heureux du résultat à environ un an des élections provinciales, estime donc qu'il a passé son examen de chef et croit maintenant avoir droit à une récompense à la suite de cette note au-delà de ses espérances.

« La récompense, c'est le formidable message que vous avez envoyé aux femmes et aux hommes du Québec. Vous leur avez dit : "Le Parti québécois est uni, le Parti québécois est solide, le Parti québécois est digne de confiance !" » a-t-il déclaré, à la suite des résultats.

FOTOimage
La réaction de Jean-François Lisée après l'annonce des résultats.

« Depuis que vous m'avez choisi comme chef, j'ai l'impression d'avoir donné le meilleur de moi-même, à vous et aux Québécois. J'ai l'impression d'avoir appris beaucoup avec vous, grâce à vous. J'ai l'impression d'avoir grandi aussi, tiens. »

Le taux de participation lors du vote de confiance, samedi, atteignait lui aussi des sommets avec 96,4% des délégués qui ont participé au scrutin.

Certains ont eu chaud

À la suite des résultats, l'ensemble de la députation péquiste jonglait entre l'euphorie et le soulagement.

« Moi, j'étais stressé ! » a lancé Mathieu Traversy, le député de Terrebonne, quelques minutes après l'annonce du vote de confiance.

« Je pense que M. Lisée va bien dormir ce soir. Les militants lui ont donné beaucoup d'énergie et c'est exactement ce dont on a besoin pour commencer en force la prochaine rentrée parlementaire. »

C'est très rassurant pour l'avenir, à court, à moyen et à long termeMaka Kotto

« On est heureux et on s'y attendait quand même, s'est exclamée pour sa part Diane Lamarre, la députée de Taillon. En tout cas, moi, depuis que je suis arrivée ici [au congrès national], je sentais qu'il y avait cette volonté d'aller de l'avant. »

« C'est très rassurant pour l'avenir, à court, à moyen et à long terme, a réagi Maka Kotto, député de Bourget. L'appui de la quasi-totalité des délégués ici réunis envoie un message que j'espère contagieux au niveau de la population dans son ensemble. »

Confiants pour 2018

Ils sont d'ailleurs nombreux à penser que leur chef et que leur parti, actuellement troisième dans les sondages, pourrait surprendre à l'approche des prochaines élections générales.

« Jean-François Lisée n'a pas fini de surprendre les Québécois positivement, a soutenu Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia. Il a bien travaillé. Et je pense que cette victoire, c'est la sienne et ça devient la nôtre pour la suite des choses et j'espère qu'elle sera la victoire pour tous les Québécois pour octobre 2018. »

« Après son élection à la course à la chefferie et son discours d'hier soir, je pense que Jean-François a démontré sa capacité d'être rassembleur, mais d'être aussi visionnaire et de porter un projet. C'est ça qui se traduit aujourd'hui dans le 92,8% », a ajouté Mme Lamarre.

Il ne s'agit toutefois pas d'un record pour un chef péquiste. Pauline Marois avait reçu un vote de confiance de 93,08% des délégués en 2011. Le leadership de Mme Marois sera toutefois durement ébranlé lors de l'année suivante, avec des démissions au sein de son équipe de députés.

Le congrès national du PQ se conclut dimanche.

Congrès national du Parti québécois