DIVERTISSEMENT

Une 30e édition pour le Gala Humour Aveugle

François Léveillée, Alexandre Douville, Maxim Martin, Patrick Groulx, Guy Nantel, Jean-François Mercier — entre autres — se relaieront au micro.

09/09/2017 09:48 EDT | Actualisé 09/09/2017 09:48 EDT
Denis Beaumont/PC
François Massicotte, un habitué, animera cette 30e édition du spectacle.

Petit train va loin pour le Gala Humour Aveugle : depuis sa première tenue en 2004, l'événement est déménagé du Gesù à l'Olympia, puis au Théâtre St-Denis, pour cause de public sans cesse grandissant.

Jadis présenté une seule fois par année, il est désormais à l'affiche au printemps et à l'automne, et parfois même à l'hiver, le temps d'une ou deux représentations. En 13 ans, près de 120 000 spectateurs ont déjà assisté à l'un ou l'autre des rendez-vous, lequel permet d'amasser, chaque fois, une moyenne de 25 000 $, toujours remise à la Fondation des Aveugles du Québec. Le total cumulé à ce jour frôle le million.

La 30e édition du spectacle, ce samedi, 9 septembre, n'a donc rien d'anodin. Chaque Gala Humour Aveugle se déploie généreusement sur scène pendant un minimum de trois heures, avec scénographie et éclairages élaborés, quatre musiciens pour égayer l'ambiance, maître de cérémonie et une dizaine d'invités-vedettes, qui offrent tous des segments de 12 à 30 minutes, environ.

François Massicotte, un habitué, animera cette mouture de septembre 2017, où se relaieront au micro François Léveillée, Alexandre Douville, Maxim Martin, Patrick Groulx, Guy Nantel, Jean-François Mercier, Simon Gouache et Jérémy Demay. Le Gala Humour Aveugle est souvent prétexte, pour ses participants, à tester du nouveau matériel.

«On n'a pas de thématique. La seule chose qu'on demande aux humoristes, c'est de ne pas refaire un numéro qui a déjà été présenté dans un Gala Humour Aveugle, ou qui a déjà été diffusé à la télévision», précise François-Pierre Tremblay, instigateur de ce concept de soirées d'humour, et qui s'implique à temps plein dans diverses initiatives pour la Fondation des Aveugles du Québec.

Ne comptant sur aucune publicité médiatique à grande échelle, la Fondation ne s'appuie pas uniquement, mais énormément sur le Gala Humour Aveugle pour mener à bien ses missions, dont celle d'envoyer des enfants issus de familles défavorisées et aux prises avec un handicap visuel dans des camps de vacances, où ils pourront développer des habiletés physiques et sociales.

«Ça permet aux jeunes de faire des activités sportives qui sont adaptées pour eux dans des camps de vacances, de se faire des amis, de prendre confiance en eux, explique François-Pierre Tremblay. C'est important pour le développement et le bien-être des jeunes. Écouter des livres enregistrés sur cassettes, c'est enrichissant, mais il faut aussi du social, dans la vie.»

La Fondation des Aveugles du Québec contribue aussi à fournir des habitations à loyer modique (HLM) adaptées aux besoins des personnes aveugles, en partenariat avec les différents paliers de gouvernement. Elle n'œuvre toutefois pas dans le même créneau que la Fondation Mira qui, elle, travaille à élever des chiens-guides.

Pour en savoir davantage sur le Gala Humour Aveugle, consultez le site officiel. Le prochain Gala Humour Aveugle aura lieu en février 2018.