POLITIQUE

Le caquiste Normand Sauvageau retire sa candidature dans Louis-Hébert

Il évoque des «circonstances difficiles» entourant son départ à la retraite en 2016.

06/09/2017 17:35 EDT | Actualisé 06/09/2017 18:00 EDT
Twitter

QUÉBEC – Un autre coup de théâtre dans la circonscription de Louis-Hébert.

Après des allégations de harcèlement à propos du candidat libéral Éric Tétrault, voilà que le caquiste Normand Sauvageau retire sa candidature en raison de « circonstances difficiles » entourant son départ à la retraite de la Banque Scotia en 2016.

Selon le Journal de Québec, certains employés s'étaient plaints du comportement de M. Sauvageau. Ce dernier admet qu'il avait omis d'en informer la Coalition avenir Québec « de faits importants entourant (son) départ » au moment de poser sa candidature. Il a été forcé de dévoiler la vérité après l'appel du journaliste Marc-André Gagnon.

« Aujourd'hui, je réalise à quel point c'était une erreur. J'aurais dû informer la CAQ de ces événements d'entrée de jeu, plutôt que d'y être contraint par l'appel du journaliste. J'ai décidé de me lancer en politique pour représenter le mieux possible les électeurs de Louis-Hébert et non pour devenir une distraction par rapport aux enjeux importants qui les concernent. »

« Par respect pour les électeurs de Louis-Hébert, les militants et bénévoles de la CAQ, mon ancien employeur et mes ex-collègues, la meilleure décision était donc de me retirer », a conclu M. Sauvageau dans un communiqué.

Les autres partis s'amusent

Après les révélations sur le libéral Éric Tétrault, les autres partis politiques ont pris un malin plaisir à vanter leurs propres candidats.

Après le retrait du caquiste Normand Sauvageau, Québec solidaire a pris la balle au bond.

LIRE AUSSI:

» L'élection partielle dans Louis-Hébert aura lieu le 2 octobre
» Oui, Éric Tétrault a été approché par la CAQ, mais...
» BLOGUE Le fantôme de Jean Charest hante le PLQ dans Louis-Hébert