POLITIQUE

Éric Tétrault se retire à son tour de la course dans Louis-Hébert

Le candidat libéral avait promis de se battre jusqu'au jour de l'élection partielle.

06/09/2017 19:41 EDT | Actualisé 06/09/2017 20:32 EDT
LA PRESSE CANADIENNE

QUÉBEC – Éric Tétrault avait promis de continuer à se battre pour gagner le siège dans Louis-Hébert, malgré les allégations de harcèlement à son endroit, mais il n'aura finalement pas fait long feu.

Le candidat libéral a annoncé en entrevue à Radio-Canada qu'il a décidé de se retirer de la course pour l'élection partielle dans l'ancienne circonscription de Louis-Hébert. Il dit avoir pris cette décision après avoir réalisé l'impact de ces révélations sur sa famille.

La Presse a révélé mercredi matin qu'il avait intimidé et harcelé ses employés alors qu'il était directeur des affaires publiques chez ArcelorMittal. Si M. Tétrault a finalement reconnu ses torts dans une série d'entrevues, il disait vouloir rester comme candidat libéral. Une conversation avec son fils de sept ans est venue tout changer.

« J'ai vu que, même à un si jeune âge, il encaissait. Et ce n'était pas drôle pour lui, ni pour ma femme, ni pour mon autre jeune fils. Je me suis dit : on ne fera pas ça. On va arrêter ça maintenant », a-t-il dit au journaliste Sébastien Bovet.

Il a communiqué sa décision au bureau du premier ministre en fin d'après-midi.

Ce retrait survient quelques heures après que le candidat caquiste Normand Sauvageau, qui admet que des « circonstances difficiles » l'ont poussé vers la retraite en 2016, a annoncé qu'il laissait tomber la course dans Louis-Hébert.

La Coalition avenir Québec et le Parti libéral du Québec ont jusqu'au 16 septembre pour annoncer de nouveaux candidats pour l'élection partielle, qui se tiendra le 2 octobre. Rappelons que le siège est vacant depuis le départ du libéral Sam Hamad en avril.

Au moment d'écrire ces lignes, le bureau du premier ministre Philippe Couillard n'avait pas encore commenté le retrait de son candidat.

LIRE AUSSI:

» L'élection partielle dans Louis-Hébert aura lieu le 2 octobre
» Oui, Éric Tétrault a été approché par la CAQ, mais...
» BLOGUE Le fantôme de Jean Charest hante le PLQ dans Louis-Hébert