NOUVELLES

La deuxième ronde de négociations sur l'ALÉNA prend fin à Mexico

Un nombre relativement peu élevé de propositions semblent avoir été retenues pour certains sujets.

05/09/2017 16:45 EDT | Actualisé 05/09/2017 16:45 EDT

La deuxième ronde de discussions au sujet de la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) a pris fin mardi, à Mexico, alors que sévissait une résistance au sujet de la faiblesse des salaires au Mexique.

Un nombre relativement peu élevé de propositions semblent avoir été retenues pour certains sujets comme les mécanismes de résolution de conflits, les tarifs agricoles saisonniers et les règles de contenu régional au cours des discussions qui se sont tenues dans la capitale mexicaine.

Les États-Unis veulent éliminer le système actuel de comités privés d'arbitrage et resserrer les normes de travail et les règles de contenu local pour certains produits comme les automobiles. Mais des groupes d'entreprises veulent que la question des salaires ne soit pas incluse dans les discussions.

Le responsable de la United Fresh Produce Association, Thomas Stenzel, a indiqué mardi que les agriculteurs étaient d'accord pour que certaines questions liées au marché du travail, comme le travail forcé ou le travail des enfants, fassent partie de l'accord. Mais le groupe de M. Stenzel estime qu'il n'est pas approprié que la question des salaires soit comprise dans l'accord commercial.

LIRE AUSSI:
» L'ALÉNA se préoccupe des bas salaires au Mexique
» ALÉNA : la « balance commerciale » empoisonne l'esprit des politiciens
» Menace de Trump sur l'ALÉNA: le Canada et le Mexique ne sont pas trop surpris
​​​​