DIVERTISSEMENT

Les 5 expositions de l’automne au Québec

Voici notre sélection!

04/09/2017 15:02 EDT | Actualisé 04/09/2017 15:03 EDT

L'idylle entre les peintres Riopelle et Mitchell, des cowboys du Far West ou des sculptures humaines grandeur nature, notre sélection d'expositions à ne pas manquer cet automne au Québec.

1 – Il était une fois... le Western. Une mythologie entre art et cinéma

Courtoisie

Plus de 400 peintures, sculptures, installations, photographies, artefacts et extraits de films viennent éclairer le visiteur sur le mythe du western, du XIXe siècle à nos jours, aux États-Unis comme au Canada. L'expo revient également sur la complexité d'un genre via l'exploration de thèmes reliés à des débats toujours actuels tels que la violence armée, le cadrage traditionnel des rôles et les relations interraciales.

Au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) du 14 octobre au 4 février 2018.

2 – Jean-Robert Drouillard. Mon coeur est un ovni en forme de Frisbee

Courtoisie

Depuis ses débuts, le sculpteur Jean-Robert Drouillard, natif de Chatham en Ontario, réalise des statues grandeur réelle réalisées dans le bois massif. Portant les maux et les préoccupations du siècle, ses personnages hybrides sont souvent inspirés de l'imagerie de l'art populaire.

Au Musée des beaux-arts de Sherbrooke du 14 octobre au 21 janvier 2018.

3 – Jayce Salloum - Location/dis-location(s)

Courtoisie

Organisée dans le cadre de la Biennale de l'image Momenta, l'exposition rassemble les photographies du Canadien Jayce Salloum. Tirés de ses archives personnelles qu'il constitue depuis 1979, les clichés pris aux quatre coins du monde abordent des questions liées aux conflits territoriaux. L'artiste qui se définit comme un anthropologue du présent met ainsi à l'épreuve la capacité du spectateur à percevoir les multiples facettes de réalités.

Au Musée McCord du 8 septembre au 12 novembre.

4 – Taryn Simon - Paperwork and the Will of Capital

Courtoisie

La Biennale de l'image Momenta se déroule dans d'autres lieux de la métropole, notamment au MAC qui présentera bientôt le travail de Taryn Simon. La célèbre New-Yorkaise s'est inspirée des cérémonies de signature d'accords politiques, de contrats, de traités ou de décrets. Le résultat en image se veut une réflexion florale sur les couleurs tirées du décor original des cérémonies passées.

Au Musée d'art contemporain de Montréal (MAC) du 7 septembre au 19 octobre.

5 – Mitchell/Riopelle - Un couple dans la démesure

Courtoisie

À l'image d'Auguste Rodin et Camille Claudel, de Man Ray et Lee Miller, de Diego Rivera et Frida Kahlo ou de Jackson Pollock et Lee Krasner, la relation amoureuse entre le Québécois Jean-Paul Riopelle et l'Américaine Joan Mitchell s'inscrit dans les grandes mythologies sentimentales et artistiques, aussi tumultueuses que prospères, entre admiration et détestation, émulation et jalousie, solitude et accomplissement. À travers 60 œuvres majeures, le musée retrace pour la première fois leurs carrières artistiques respectives dès leur rencontre en 1955, jusqu'à leur séparation en 1979.

Au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) du 12 octobre au 7 janvier 2018.

LIRE AUSSI:
» Une grande rétrospective sur Hergé s'ouvre au Musée de la civilisation de Québec
» Acquisition d'un prestigieux tableau par le MBAM
» Une foule stylée au lancement de «Love is Love» de Jean-Paul Gaultier