NOUVELLES

La vaccination aura sauvé 20 millions de vies d'ici 2020 dans les pays pauvres

Les chercheurs se sont penchés sur l'impact du programme «Gavi, l'Alliance du Vaccin»,qui a été lancé en 2000 pour vacciner les enfants des pays les plus démunis de la planète.

04/09/2017 18:03 EDT | Actualisé 04/09/2017 18:46 EDT
Getty Images/iStockphoto

Les campagnes de vaccination mises en place dans les pays les plus pauvres du monde depuis 2001 auront sauvé 20 millions de vies et évité 350 milliards $ US en coûts de santé d'ici 2020, selon une étude réalisée par l'Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill.

Les chercheurs se sont penchés sur l'impact du programme «Gavi, l'Alliance du Vaccin» (anciennement l'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination), qui a été lancé en 2000 pour vacciner les enfants des pays les plus démunis de la planète.

Tout près de 600 millions d'enfants ont depuis été protégés, et Gavi est surtout présent dans les 73 pays analysés par les chercheurs.

Les chercheurs ont notamment étudié les économies qui auront été réalisées au chapitre des coûts de santé, des coûts de transport et des pertes de productivité. Ils ont aussi tenu compte de l'impact social et de la valeur économique de vies plus longues, en meilleure santé.

Chaque pays visé par Gavi aura économisé, d'ici 2020, en moyenne 5 millions $ US en coûts de traitement chaque année. Vingt millions de décès, 500 millions de cas de maladie et neuf millions de cas d'invalidité à long terme auront aussi été esquivés d'ici 2020.

Les chercheurs ont constaté à l'étude de dix vaccins que la vaccination contre la pneumonie et la méningite confère les plus grands bienfaits économiques.

Les conclusions de cette enquête sont publiées par le Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé.

-----------

Sur internet:

http://www.who.int/entity/bulletin/volumes/95/9/16-178475.pdf?ua=1

http://www.who.int/bulletin/volumes/95/9/16-178475-ab/fr/

VOIR AUSSI: