NOUVELLES

Le Québécois Antony Auclair fait son entrée dans la NFL avec les Buccaneers de Tampa Bay

Il est devenu le premier joueur du Rouge et Or à entrer dans la ligne nationale de football américain.

03/09/2017 08:38 EDT | Actualisé 03/09/2017 08:38 EDT
Icon Sportswire via Getty Images

C'est au début de sa deuxième saison avec le Rouge et Or de l'Université Laval qu'Antony Auclair s'est donné le droit de penser à une future carrière dans la NFL. Son rêve est devenu réalité, samedi.

Originaire de Notre-Dame-des-Pins, en Beauce, Auclair, qui mesure six pieds cinq pouces et pèse 256 livres, fera partie de la formation de 53 joueurs des Buccaneers de Tampa Bay lorsqu'ils amorceront leur saison régulière, le 10 septembre.

Auclair est devenu le premier joueur du programme de l'Université Laval à atteindre la NFL, alors qu'il n'avait pas été repêché. Mais le demi-inséré de 24 ans a avoué qu'il avait encore de la difficulté à réaliser ce qu'il venait d'accomplir.

«Je crois que les gens sont très fiers, a mentionné Auclair lors d'une conférence téléphonique. C'est difficile pour moi de le réaliser parce que je me concentrais toujours sur le prochain match, la prochaine journée et le prochain entraînement. Je savais que j'avais le gabarit et le talent pour me rendre dans la NFL.»

Les Buccaneers faisaient partie des 17 équipes à avoir assisté à la journée d'entraînement d'Auclair à Québec, en mars. Après avoir été ignoré au repêchage, il a signé un contrat de trois ans avec l'équipe en tant que joueur autonome.

Malgré tout, Auclair devait monter toute une pente pour percer la formation des Buccaneers. Il a dû s'ajuster au football américain et il a joint une équipe qui s'était servie de son premier choix au repêchage pour sélectionner un demi-inséré: O.J. Howard.

Bien qu'Auclair n'a réussi que trois attrapés pour 17 verges lors des matchs préparatoires, il a montré sa polyvalence sur les unités spéciales.

«Je n'avais jamais évolué sur la formation de botté de dégagement alors j'ai dû m'adapter, a dit Auclair. Jouer sur les unités spéciales a été très important pour moi et je voulais être meilleur chaque jour.»

Glen Constantin, l'entraîneur-chef du Rouge et Or et neuf fois champion de la Coupe Vanier, a indiqué que l'accomplissement historique d'Auclair était important pour l'Université Laval et le Canada.

«C'est encore plus gros que l'Université Laval, a-t-il insisté. Je fais du recrutement en ce moment et je vois des jeunes qui espèrent atteindre la NFL. Le football n'est pas le sport numéro un au Canada alors ce qu'Antony a accompli nourrit le rêve des jeunes. Il faut lui rendre crédit pour ça.»

Auclair et Jameis Winston, le quart des Buccaneers, ont développé une belle relation lors des activités organisées par l'équipe, quand le Québécois se remettait d'une blessure à un muscle ischio-jambier.

«Il venait me voir et me disait qu'il me manquait sur le terrain, a déclaré Auclair. Il me faisait sentir à l'aise pendant l'été et tu veux des joueurs comme ça. C'est un très bon joueur et un très bon leader.»

Le football a beau être le métier d'Auclair, il utilisera la même approche concernant ce sport que lorsqu'il était plus jeune.

«C'est le même sport que lorsque nous étions des enfants, mais maintenant nous sommes payés pour le pratiquer, a-t-il ajouté. Tu as un peu plus de pression reliée à la performance, mais c'est normal. Je vais approcher ce défi de la même façon et c'est d'avoir du plaisir et de compétitionner. Rien ne va changer.»

LIRE AUSSI:
» Lewis établit un record, mais les Alouettes s'inclinent
» Les Alouettes s'effondrent... dans les 48 dernières secondes!
» Ce joueur de la NFL prend sa retraite pour s'attaquer aux divisions raciales