POLITIQUE

Justin Trudeau promet un accord équitable pour les travailleurs

Le premier ministre est conscient que la renégociation de l'ALÉNA inquiète les Canadiens.

31/08/2017 15:16 EDT | Actualisé 31/08/2017 15:28 EDT

Alors que la renégociation de l'ALÉNA est commencée, le premier ministre Justin Trudeau a promis aux travailleurs que l'entente sera «équitable» et même qu'ils en «seront fiers».

C'est ce qu'il a déclaré à un auditoire syndical, en présentant un discours jeudi durant le congrès du Conseil national des Travailleurs et travailleuses unis de l'alimentation et du commerce Canada (TUAC).

Le congrès se déroulait à Montréal et le premier ministre y a fait une brève apparition. Il n'a pas rencontré les médias.

C'était la première fois qu'un premier ministre acceptait de prononcer un discours lors du congrès du TUAC, un important syndicat comptant plus de 250 000 membres.

En plus de promettre aux syndicats que son gouvernement sera un partenaire et non un adversaire pour faire avancer le droit du travail et les conditions des travailleurs, il a dit être conscient que la renégociation de l'ALÉNA (l'Accord de libre-échange nord-américain) inquiète les Canadiens.

Soulignant que l'Accord était dû pour une mise à jour, il leur a rappelé que des représentants syndicaux étaient présents sur le conseil de l'ALÉNA de la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, responsable des négociations.

Le premier ministre a reçu un accueil fort chaleureux des délégués syndicaux ainsi qu'une ovation à la fin de son discours d'à peine 15 minutes.

LIRE AUSSI:
» BLOGUE ALÉNA : la « balance commerciale » empoisonne l'esprit des politiciens
» ALÉNA: l'industrie laitière américaine divisée sur la gestion de l'offre
» ALÉNA: une brèche à prévoir dans la gestion de l'offre, prédit Jean Charest

Voir également: