NOUVELLES

Le procès d'une des deux Québécoises arrêtées en Australie est reporté

Les autorités australiennes avaient découvert - à l'aide de chiens renifleurs - 95 kilos de cocaïne dans leurs valises.

29/08/2017 16:21 EDT | Actualisé 29/08/2017 16:22 EDT
Instagram
Mélina Roberge et Isabelle Lagacé (Photo Instagram)

SYDNEY, Australie — L'une des deux jeunes Québécoises accusées d'importation de cocaïne à bord d'un navire de croisière en Australie voit son procès reporté au 26 février. C'est aussi le cas d'un homme arrêté en même temps qu'elles.

Leur procès devait avoir lieu le 28 août, mais ils devront finalement patienter jusqu'en février.

Les noms des accusés avaient été diffusés par la justice australienne dans le passé, mais un employé du tribunal australien a indiqué par courriel mardi qu'une ordonnance de non-publication visait désormais la publication de leurs noms notamment.

L'autre jeune femme accusée dans cette affaire a pour sa part plaidé coupable.

Le trio avait été arrêté en août 2016 à Sydney, là où leur luxueux bateau de croisière faisait escale. Ils étaient montés sur le MS Sea Princess à Southampton, au Royaume-Uni.

Ils sont tous trois incarcérés depuis un an, après avoir été accusés d'importation d'une quantité commerciale d'une substance contrôlée, soit la cocaïne.

Les autorités australiennes avaient découvert - à l'aide de chiens renifleurs - 95 kilos de cocaïne dans leurs valises, une quantité évaluée à 31 millions $ australiens (30,5 millions $ CAN).

Les plages australiennes deviennent rouges