L’autonomie des voitures électriques fait toujours hésiter les consommateurs

29/08/2017 17:15 EDT | Actualisé 29/08/2017 17:15 EDT
Chevrolet

Près d'un acheteur sur trois hésite à faire l'acquisition d'un véhicule électrique en raison de l'autonomie de la batterie qui est jugée insuffisante. C'est ce qui ressort d'un récent sondage effectué par le site américain Autolist.com.

De tous les répondants ayant participé à l'étude, 34,2 % affirment en effet que l'autonomie des véhicules électriques est la première raison qui les fait hésiter à en faire l'achat.

Le prix d'un VÉ (24,5 %), le manque de stations de recharge (16,7 %), le temps nécessaire pour recharger la batterie (9,5 %), l'impact de la batterie sur l'environnement (8,2 %), le coût de l'entretien (5,9 %) et le fait que le moteur n'émet aucun son (1.2 %) sont d'autres raisons nommées par les participants du sondage.

Les résultats ont également permis d'apprendre que l'autonomie souhaitée par les automobilistes pour un véhicule électrique est de 480 kilomètres, soit 100 de plus que ce que la Chevrolet Bolt propose à l'heure actuelle. Seul Tesla est en mesure d'offrir des modèles électriques avec une telle autonomie.

Les voitures électriques représentent à l'heure actuelle environ 1 % du marché automobile au Canada, et ce malgré des rabais avantageux offerts par le gouvernement et un réseau de bornes en croissance.

Selon le sondage d'Autolist, seulement 14,6 % des répondants seraient satisfaits avec une autonomie de 320 kilomètres ou moins.

Or, aucun véhicule électrique offert au Canada ne peut parcourir plus de 220 kilomètres en ce moment sans l'aide d'un moteur à essence, à l'exception de la Bolt nommée précédemment et des Tesla Model S et Model X.

Bref, les répondants de ce sondage semblent confirmer le sentiment général des acheteurs de nouvelles voitures. Augmentez l'autonomie des voitures électriques, et les ventes augmenteront également.

Source: EcoloAuto.com