NOUVELLES

William et Harry rendent hommage à leur père pour avoir été là pour eux après la mort de leur mère

«J'ignore comment il faut gérer une telle situation, mais il était là pour nous.»

23/08/2017 15:19 EDT | Actualisé 23/08/2017 15:33 EDT

Les princes William et Harry ont discuté franchement de la mort de leur mère, la princesse Diana, dans une entrevue soulignant le 20e anniversaire de son décès dans un accident de voiture à Paris, rendant notamment hommage à la façon dont leur père leur a appris la tragique nouvelle.

Des extraits des entrevues de la BBC publiés mercredi marquent un changement d'attitude de la part des deux princes, qui se sont abstenus de discuter du comportement du prince Charles dans d'autres entrevues réalisées dans le cadre de cet anniversaire.

Toutefois, dans le documentaire «Diana, 7 Days», ils semblent exprimer de la sympathie pour leur père, faisant taire les spéculations voulant qu'il ait été indifférent durant la crise.

«L'une des choses les plus difficiles pour un père ou une mère est d'annoncer à son enfant que son autre parent est mort, a déclaré le prince Harry. J'ignore comment il faut gérer une telle situation, mais il était là pour nous.»

Le documentaire relate la semaine qui a suivi la mort de la princesse le 31 août 1997 et met en scène le premier ministre de l'époque, Tony Blair, les anciens adjoints seniors de la royauté et le frère de la princesse Diana.

Les princes ont accordé des entrevues à de nombreuses émissions en prévision de l'événement. Ils y discutent notamment des funérailles.

Le prince William, qui souffre maintenant de calvitie, a expliqué comment il s'est caché derrière ses franges pour éviter les regards indiscrets des foules éplorées.

Il a décrit le cortège funèbre comme une «promenade très longue et solitaire», même s'il avait compris qu'il devait trouver un équilibre «entre moi le prince William qui devait faire ma part, et William, la personne privée, qui voulait simplement aller pleurer dans une chambre parce que sa mère est morte».

«Je me souviens de m'être essentiellement caché derrière ma frange, à une époque où j'avais beaucoup de cheveux, et que ma tête était baissée», a déclaré le prince William, qui avait 15 ans à l'époque.

«C'était comme une petite couverture de sécurité si vous voulez. Je sais que ça semble ridicule, mais à l'époque, j'avais l'impression que lorsque je regardais le sol et que mes cheveux s'abaissaient mon visage, personne ne pouvait me voir.»

LIRE AUSSI:
» La raison pour laquelle la princesse Diana ne portait pas de gants vous rendra émotif
» La famille royale apporte toujours cette tenue sinistre en voyage
» Le prince Philip, époux d'Elizabeth II, tire sa révérence
» William et Harry dévoilent des photos uniques et jamais publiées de la princesse Diana
» Lady Diana: le prince Harry «regrettera tout le reste de sa vie» son dernier appel à sa mère

Le prince Harry s'est exprimé quant au fait qu'il ait marché derrière le cercueil de sa mère dans le cortège funèbre, alors qu'il n'avait que 12 ans.

Bien qu'il ait déjà dit au magazine Newsweek que ce n'était «pas quelque chose qu'on devrait demander à un enfant», il indique dans le documentaire qu'en rétrospective, il était heureux d'y avoir participé.

«Je pense que c'était une décision de groupe, mais avant que je ne la comprenne, je me suis retrouvé vêtu d'un complet, avec une cravate noire, une chemise blanche et je faisais partie du cortège, a déclaré le prince Harry. En fait, je n'ai pas d'avis si c'était bien ou mal. Je suis heureux d'y avoir participé.»

Les deux ont affirmé qu'ils voulaient que leur mère soit fière d'eux. Le prince William a cependant indiqué que de marcher derrière le cortège «atteint un autre niveau de responsabilité».

La princesse Diana, son petit ami Dodi Fayed et leur chauffeur Henri Paul sont morts en août 1997 quand leur Mercedes a embouti un pilier du tunnel du Pont de l'Alma, à Paris, pendant qu'ils étaient pourchassés par des paparazzi. Dans le documentaire, le prince Harry condamne ces photographes qui, selon lui, se sont empressés de prendre des photos de sa mère gravement blessée après l'accident, au lieu de lui porter secours pendant qu'elle était toujours vivante.

VOIR AUSSI: