DIVERTISSEMENT

«Occupation double» occupera temps et espace chez V

Les fans de la téléréalité seront bien servis.

23/08/2017 05:41 EDT | Actualisé 23/08/2017 08:01 EDT
Paméla Lajeunesse

Cet automne, à V, le temps semble s'arrêter et la planète, reconfigurée pour tourner autour d'un seul astre : celui d'Occupation double. Dès le début octobre, Jay Du Temple et les célibataires sélectionnés par Productions J seront partout, presque tout le temps, à V et à MusiquePlus. Préparez-vous, ou fuyez vite à une autre chaine si le cœur n'y est pas, car le déploiement ne sera pas subtil du tout.

C'est ce qu'on a rapidement compris lors du dévoilement de la programmation d'automne des trois antennes de Groupe V Média (V, MusiquePlus et Max), mardi matin, où régnait une ambiance de discothèque, musique tonitruante et cocktails colorés en prime.

Le lancement de la programmation de V

D'abord, à V, on se farcira les coquineries de O.D en rendez-vous quotidiens de 30 minutes (du lundi au jeudi, à 18h30) et en gala hebdomadaire de 90 minutes, le dimanche, à 18h30. Le coup d'envoi sera donné avec le traditionnel tapis rouge, le dimanche 1er octobre. Les décideurs de V sont-ils timides de s'aventurer sur le terrain hautement miné du dimanche soir, où bataillent déjà Tout le monde en parle et La voix junior?

«Je pense que les gens vont vite retrouver leurs habitudes d'écoute», a prédit Jacques Mathieu, directeur programmation et développement de V, référant ainsi aux soirées d'éliminations toujours suivies de O.D.

À MusiquePlus, la diffusion d'OD+ en direct (dimanche, 20h, et lundi au mercredi, 19h, dès le 1er octobre), avec Marina Bastarache et sa pléiade de collaborateurs, servira de complément au matériel présenté plus tôt. Et les insomniaques auront même droit à des montages de moments croustillants la nuit, entre minuit et 6h, sept nuits sur sept.

Les participants d'Occupation double seront évidemment coupés de leurs proches et de leurs moyens de communication usuels pendant leur aventure (on a déjà enlevé l'application Tinder de leur téléphone!), mais ils devront néanmoins alimenter un compte Instagram et créer desstorys. Ils auront aussi des téléphones pour communiquer entre eux, d'une maison à l'autre.

«On leur donne beaucoup d'outils pour faire du bruit», a pavoisé Jacques Mathieu, qui a par ailleurs assuré que le langage des participants sera surveillé, et que les sacres seront «bippés».

LIRE AUSSI:
» Vous pourriez assister au tapis rouge d'Occupation double Bali!
» Sur le divan avec... Jay Du Temple (VIDÉO)
» Après «Célibataires et nus», il tente sa chance à «Occupation double»

Pas de morts annoncées

Jay Du Temple, qui soutient n'avoir pour l'instant qu'inséré un maillot de bain dans sa valise en vue de son périple à Bali, s'est dit impressionné par le calibre des candidats qu'il épaulera àO.D, qui sont apparemment de tous les horizons. La chanson-thème et son célèbre refrain, «tes yeux ont croisé les miens, déjà je n'y pouvais rien», continuera d'exister, dans une version modifiée et maintenant interprétée par Valérie Daure, ex-diplômée de La voix et intervenante àOD+ en direct.

C'a été évoqué à quelques reprises ici et là : V a-t-elle sacrifié quelques-unes de ses franchises à succès, comme Taxi payant, La guerre des clans, SQ, Code 111 et 911, au profit des gros muscles et des jolies poitrines d'Occupation double? Jacques Mathieu admet avoir «de nouvelles propriétés» à V pour l'automne, mais jure qu'autant d'énergie que jadis a été investie dans En mode Salvail et Coup de foudre, par exemple. «Je ne pense pas qu'on se cannibalise», a-t-il songé.

Sinon, que les endeuillés se rassurent : l'arrêt de mort définitif de La guerre des clans et Taxi payant n'est pas encore signé, et les deux jeux pourraient revenir éventuellement. Jacques Mathieu a cité en exemple L'amour est dans le pré, qui a fait relâche un an en 2015, pour revenir avec encore plus d'aplomb en 2016. Autrement dit, les choix effectués à l'automne 2017 ne sont pas nécessairement garants de l'avenir à long terme. Qui plus est, V développerait en ce moment une dizaine de projets de fictions qui aboutiront peut-être à plus ou moins brève échéance.

Salvail toujours en force

Ceci dit, ce n'est pas parce qu'Occupation double s'amène en force au royaume de V qu'Éric Salvail cèdera son trône à Jay Du Temple. Gonflé à bloc - comme il l'est 365 jours par année, de toute façon -, l'animateur et producteur entamera sa cinquième saison au pupitre d'En mode Salvail, le 18 septembre, dans sa case-signature du lundi au jeudi, à 22h.

La direction de V n'était pas peu fière de souligner, mardi, que son roi Salvail a été sacré «Personnalité de l'année», «chez [notre] compétiteur» (TVA), au dernier Gala Artis. Les habitués d'En mode Salvail retrouveront les segments qu'ils affectionnent déjà («Le temps d'un cornet» les focus groups d'enfants, etc), mais les troupes de Salvail & Co ont encore cogité pour nous offrir à nouveau des reportages rigolos et inédits : on jouera ainsi à Opération séduction avec Michèle Richard, Éric Salvail s'improvisera styliste pour Maripier Morin en vue d'une soirée mondaine à Gatineau, il arpentera les haltes routières de la province, il se transformera emballeur d'un jour dans une épicerie (déguisé avec des prothèses!), il partira à la recherche des «étoiles du métro» (ces artistes qui chantent et grattent la guitare dans les transports en commun) et s'hasardera dans un camp de nudistes. Louis-José Houde, Maripier Morin (qui accordera sa première entrevue après son mariage, célébré il y a quelques semaines) et Véronic DiCaire figurent parmi les premiers invités de la saison.

Quant aux Recettes pompettes, Éric Salvail et V sont toujours en discussions pour éventuellement faire revivre le concept sous forme de spéciaux occasionnels, qui seraient toujours d'une durée de 30 minutes. Pourquoi ne pas renouveler les séances de «brosse» pour une quatrième année régulière? Salvail a reconnu, dans les derniers mois, que ses shooters de vodka avaient fini par affecter sa santé, lui qui mène déjà un train de vie effréné avec ses multiples engagements.

Informations nouveau genre

Dans le créneau de l'information, V largue Les infos et mise plutôt sur une nouvelle formule,NVL, produite par Attraction Images. On pourra voir le résultat en ondes à compter du 5 septembre, d'abord en semaine, vers 23h20 ou 23h30 (après la rediffusion de la quotidienne d'Occupation double qui, elle, suivra En mode Salvail), puis le samedi et dimanche, à 7h30.

On nous promet un format de 30 minutes «solide et compact», qui se distinguera des bulletins de nouvelles traditionnels en focalisant sur une approche qui rappellera celle du web, avec des reportages à la pièce, «détachables» ou «segmentables», livrés par de jeunes journalistes, mais qui résumeront avec rigueur l'actualité de la journée.

Les différents extraits seront enregistrés un peu plus tôt en soirée et, lorsque nécessaire, on pourra déposer des capsules sur le web en guise de compléments, mais l'essentiel défilera au petit écran, et ce, dans toutes les sphères d'information, de la politique à la culture et la météo, en passant par les sports. Il n'y aura pas de présentateurs à la caméra, mais on a accordé, semble-t-il, un soin particulier à l'enrobage visuel de NVL, afin d'accrocher l'œil de toutes les générations. Signalons que chaque région desservie par V (Montréal, Québec, Sherbrooke, Trois-Rivières et Saguenay) aura son propre bulletin NVL ; le créneau-horaire restera le même, mais le contenu différera.

Nouvelles «séries-chocs»

Autres nouveautés, les «émissions-chocs» Huissiers (vendredi, 20h, dès le 22 septembre), où on s'intéressera à cet ingrat métier, au rôle de ces professionnels du droit souvent mal-aimés, dont le boulot est fait de saisies, d'expulsions, de fraudes et de mandats divers, et Haute sécurité (vendredi, 20h30, dès le 22 septembre), qui nous donnera accès au quotidien des agents de sécurité Garda, qui doivent aussi bien approvisionner les guichets des banques que gérer des débordements de manifestants.

L'Arbitre rentre au bercail

Parmi les autres bonnes nouvelles, Mathieu Baron conserve la barre de Coup de foudre (lundi au vendredi, 17h30, dès le 18 septembre) et Un souper presque parfait (lundi au vendredi, 18h, dès le 18 septembre) célébrera, au début novembre, sa 1000e édition. Cinq joueurs-étoiles favoris du public, soit François Lambert, Rosaire, Vianney, Robyn et Lise (tous issus de la première saison d'USPP, en 2011) ont été repêchés pour se réunir à nouveau et festoyer en grandes pompes pour l'occasion. C'est le public qui a voté pour ses candidats préférés des années précédentes. Des semaines thématiques sur Noël, la Saint-Valentin, la cuisine du monde et la semaine de relâche, entre autres, sont prévues en 2017-2018. Le narrateur André Ducharme s'est enorgueilli, devant les journalistes, du fait qu'Un souper presque parfait a uni un couple qui attend présentement son deuxième enfant... et en a aussi formé qui se sont dissous par la suite.

Anne-France Goldwater est aussi de retour, dans sa toge de L'Arbitre (vendredi, 19h, dès le 22 septembre). Elle n'aura plus de journaliste à ses côtés pour interviewer les opposants de ces affaires de petites créances, qui s'exprimeront désormais d'eux-mêmes à la caméra entre les plaidoyers, mais sinon, c'est avec L'Arbitre telle qu'on la connaît qu'on renouera. Le conflit qui opposait Anne-France Goldwater au producteur Datsit – qui a empêché la présentation de l'émission l'an dernier - est en voie d'être réglé complètement, même s'il reste encore quelques ficelles à attacher, mais les deux parties se réjouissent de ce nouveau départ, paraît-il.

RPM et RPM+ (dimanche, 10h et 11h, dès le 10 septembre) accueillent de nouveaux collaborateurs en Luc-Olivier Chamberland et Marie-Laurence Paquin, tandis qu'Ambulances animales (lundi, 19h30, dès le 18 septembre) et Rire et délire (lundi, 19h, dès le 18 septembre)rappliquent avec des nouveaux épisodes.

Parmi les séries étrangères à découvrir cet automne à V, on compte 24 heures chrono : l'héritage (lundi, 21h, dès le 18 septembre), 10 jours dans la vallée (jeudi, 20h, dès le 5 octobre), La grande évasion (jeudi, 20h, dès le 21 septembre), Bellevue (mercredi, 21h, dès le 13 septembre), Pure (mercredi, 21h, dès le 8 novembre), Heure limite (mardi, 19h, dès le 19 septembre) et Intemporel (jeudi, 19h, dès le 21 septembre).

Quant à L'amour est dans le pré et Tout s'embellit avec Julie, il faudra attendre l'hiver 2018 pour en voir poindre les génériques à nouveau.

Voir aussi: