NOUVELLES

Le sacrifice canadien souligné au 75e anniversaire du débarquement de Dieppe

Des quelque 5000 soldats canadiens qui y ont participé, plus de la moitié sont morts et plusieurs des survivants ont été blessés.

19/08/2017 12:44 EDT | Actualisé 19/08/2017 12:45 EDT
Chris Wattie / Reuters

Le ministre des Anciens Combattants, Kent Hehr, est à la tête d'une délégation canadienne qui est en France samedi pour souligner le 75e anniversaire du débarquement de Dieppe lors de la Deuxième Guerre mondiale.

Le raid avait été lancé le 19 août 1942 et s'est avéré la journée la plus sanglante pour l'armée canadienne durant la guerre.

Des quelque 5000 soldats canadiens qui y ont participé, plus de la moitié sont morts et plusieurs des survivants ont été blessés.

L'attaque sur Dieppe, et trois autres débarquements simultanés, devait se produire avant le lever du soleil, mais les soldats canadiens sont arrivés plus tard que prévu sur la côte française, de sorte qu'ils étaient bien visibles à l'ennemi allemand. Des leçons importantes ont été tirées de ce terrible matin du 19 août 1942, selon le gouvernement canadien.

Des cérémonies commémoratives ont lieu pour les trois prochains jours en France.

Samedi, un hommage est rendu aux aviateurs canadiens au cimetière Saint-Aubin-le-Cauf. D'autres cérémonies se déroulent au monument des marins disparus sur la Plage de Dieppe et au cimetière militaire canadien de Dieppe.

Des cérémonies commémoratives sont aussi prévues au cours de la journée à Montréal.

VOIR AUSSI: