NOUVELLES

Le corps démembré et décapité de la journaliste suédoise disparue a été retrouvé

Elle manquait à l'appel depuis le naufrage d'un sous-marin de fabrication artisanale

23/08/2017 08:22 EDT | Actualisé 23/08/2017 08:31 EDT

Le corps démembré et décapité trouvé sur une plage près de Copenhague est celui d'une journaliste suédoise qui manque à l'appel depuis le naufrage d'un sous-marin de fabrication artisanale, a révélé mercredi la police danoise.

La jeune femme de 30 ans, Kim Wall, a été vue vivante pour la dernière fois le 10 août à bord du sous-marin de l'inventeur Peter Madsen, l'UC3 Nautilus.

M. Madsen a dit aux policiers qu'il a lui-même échappé de justesse à la mort quand son sous-marin a coulé en raison d'une défaillance technique. La police croit plutôt qu'il a volontairement envoyé son navire par le fond dans le détroit d'Oresund, une voie navigable étroite entre le Danemark et la Suède qui relie la mer du Nord à la mer Baltique.

M. Madsen a ensuite été arrêté et fait maintenant l'objet d'une accusation préliminaire de meurtre.

Le torse a été trouvé lundi par un cycliste sur une plage de l'île Arnager, au sud de Copenhague, près de l'endroit où Mme Wall serait morte. La police de Copenhague a dit mardi que la tête, les bras et les jambes avaient été délibérément amputés.

Une analyse génétique a confirmé que le torse est celui de Mme Wall, a dit un enquêteur de la police. Le corps avait été attaché à un morceau de métal, vraisemblablement dans le but de le faire couler.

Le corps s'est échoué après avoir dérivé pendant un bon moment. La police a découvert des signes qui démontrent que quelqu'un a essayé de vider l'air des poumons pour l'empêcher de flotter. La police cherche toujours le reste du corps.

Le sang séché de Mme Wall a aussi été trouvé à bord du sous-marin.

M. Madsen a tout d'abord prétendu que la journaliste avait quitté son navire un peu avant le naufrage et qu'il n'avait rien à voir avec sa disparition. Il a ensuite dit qu'elle est morte lors d'un «accident» à bord et qu'il l'a inhumée en mer.

La disparition du sous-marin a été rapportée quand il n'est pas rentré au port de Copenhague d'où il était parti.

Le sous-marin de près de 18 mètres et quelque 40 tonnes a été retrouvé par plus sept mètres de fond et renfloué, mais le corps de Mme Wall n'était pas à l'intérieur.

LIRE AUSSI:
» Le tronc de la journaliste morte dans un sous-marin aurait été repêché
» Le propriétaire du sous-marin a jeté le corps de la journaliste à la mer
» Une journaliste disparaît mystérieusement après la visite d'un sous-marin... qui coule peu de temps après